Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Pourquoi il ne faut JAMAIS toucher la reine d’Angleterre

Don »t touch the Queen ! Il ne faut jamais toucher la reine d’Angleterre, comme l’explique Michelle Obama.

La monarchie britannique a beau se targuer d’être moderne, certaines traditions ont la dent dure et sont très moyenâgeuses. En tête de celles-ci, l’interdiction formelle de toucher la reine, cet être de droit divin, à moins de lui serrer la main qu’elle vous tend ! Et plusieurs personnes s’y sont frottés et s’y sont piqué !

En 2004, Jacques Chirac a par mégarde posé sa main sur le dos de la reine lors d’une visite à Paris. Paul Harris, correspondant royal du « DailyMail », écrivait alors : « Cela aurait pu causer plus de dégâts aux relations franco-britanniques que Waterloo ou la guerre en Irak » dans un article titré : « Hands off ! » « Bas les pattes ! »

Dernière à avoir commis ce faux pas royal, Michelle Obama est revenue sur cet épisode dans son autobiographie, « Devenir » (ed. Fayard) – pour lequel elle pose en couverture de ELLE cette semaine. Elle explique qu’à son arrivée à Buckingham Palace, la First Lady a remarqué que la reine regardait ses escarpins. « J’ai avoué à la reine que j’avais mal aux pieds. Elle m’a confié qu’elle aussi avait mal aux pieds. Nous nous sommes regardées avec la même expression […] elle est partie d’un rire absolument charmant. » En confiance, Michelle Obama touche alors Elizabeth II dans le dos. « J’ai fait ce que je fais par instinct quand je me sens en phase avec une nouvelle personne, à savoir extérioriser mes sentiments. J’ai affectueusement passé la main par-dessus son épaule. » L’épouse de Barack Obama ne sait pas qu’elle n’a pas le droit de toucher la reine. « Au moins j’ai fait quelque chose d’humain. J’ajouterais même que ça n’a pas dérangé la reine, parce que quand je l’ai touchée, elle s’est simplement approchée de moi et a posé sa main gantée avec douceur dans le bas de mon dos. » Mais trop tard, la presse britannique a condamné le faux pas de la First Lady américaine.

Mais est-il vraiment formellement interdit d’effleurer la reine ? Selon l’étiquette royale, c’est effectivement très mal vu pour les invités de la couronne de la toucher. Mais comme le précise le « Standard », ce protocole a été rompu à de nombreuses reprises sans pour autant créer d’incident diplomatique. D’ailleurs, le site internet de la famille royale précise qu’il n’y a pas de code de conduite obligatoire à suivre. Le seul risque est de faire les choux gras de la presse.

Source: ELLE

Partager