Enchères sur des photos supposées de Cheikh Ahmadou Bamba, l’authenticité en question

Spread the love

Des images supposées du fondateur du mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké ont été présentées aux enchères sur le site delcampe.net. Une offre qui a connu un franc succès sur le site où une des photos est passée de 12 000 à 26 millions de francs CFA en moins de 24 heures; mais aussi sur les réseaux où l’authenticité est questionnée.

Le Cheikh est à la tête d’une des principales communautés religieuses soufi au Sénégal. Son image demeure un mystère pour le grand public. L’unique image de Cheikh Ahmadou Bamba connue de la grande majorité des fidèles est souvent reprise en dessin et ne laisse pas voir les traits du Cheikh.

“Je ne peux pas certifié à 100%”

La photo en question aurait été prise à la date du 11 mars 1918 à l’occasion de la pose de la première pierre de la grande mosquée de Diourbel. Sur ces photos qui laissent entrevoir certains traits du visage du Cheikh, on peut constater qu’il a procédé à la pose de la première pierre de la mosquée en présence d’autres personnes. Le vendeur des clichés sur le site qui a pour pseudonyme “matthieu 1856” totalise des retours clients très positifs. Sur la question de l’authenticité il précise: “cette photo provient d’un album réalisé par un colon français du nom de “J. Geoffre. Il était architecte à Dakar. Je ne peux pas certifié à 100 % que cette photo soit celle du Serigne. Mais toutes les informations en ma possession semblent valider cette hypothèse, date de la pose de la première pierre de la mosquée de Diourbel. L’auteur qui était architecte et qui a donc pu participer à la construction de l’édifice…

Ces photos suscitent depuis hier de vives réactions entre les fidèles. Certains rejettent ces photos tandis que d’autres mettent en avant les écrits concordants du cheikh sur cet événement. Cheikh Ahmadou Bamba, un savant religieux musulman est connu notamment au Sénégal pour ses enseignements et pour son action pacifique contre la colonisation. Figure importante de l’Islam au Sénégal, il est à la tête de la communauté Mouride basée à Touba dans la région de Diourbel. Les fidèles se rendent dans la ville sainte chaque année pour le grand Magal qui a fait de Touba un centre religieux et économique important. Touba est la deuxième ville économique du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *