Prière

LE FAIT DU JOUR – Korité au Sénégal : comme si tous les musulmans ne sont pas  frères 

Spread the love

Tous les musulmans sont des  frères. Cette maxime du prophète  a mis d’accord toute la communauté islamique. Paradoxalement,  dans la vie de tous les jours, les rapports entre adeptes d’une même religion  sont souvent conflictuels.  

La célébration d’une fête comme la Korité fait partie des moments  qui mettent à nu cette méfiance vis à vis de l’autre. 

L’autre c’est le plus souvent la personne qui est membre  d’une autre confrérie. Chacun est convaincu de la supériorité de son guide spirituel.  L’autre c’est aussi la personne qui se dit que les confréries sont à l’origine de tous les maux de la communauté islamique.

 Il est devenu ainsi très difficile voire impossible de discuter de religion au Sénégal sans prendre le risque de s’attirer les foudres d’une partie de l’opinion. Que faire donc? Faut-il   se taire et se dire qu’après tout la foi est d’abord et avant tout  quelque chose de personnelle? Sans doute non! Car, cette   stratégie a montré ses limites. Il y a des jours où l’unité doit prévaloir si l’on veut être en accord avec  nous même parce que l’Islam est un et indivisible. Un jour de fête comme la Korité en est un. La création d’une commission d’observation du croissant lunaire a été un grand pas pour l’atteinte de cet objectif. Mais force est de constater que le pari est loin d’être gagné.

Les confréries ont  relativement réussi à s’entendre sur l’observation du croissant lunaire. Aujourd’hui, elles font  face à l’opposition de ceux qui ne reconnaissent pas l’autorité des guides religieux. 

Omar Ndiaye 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *