Discours à la nation  de Macky Sall : Les gérants de boîtes de nuit déçus 

Spread the love

Comme tous les employeurs impactés par les mesures d’urgence prises par l’état pour endiguer le covid 19,  ils étaient à l’écoute du président en cette soirée du 29 juin 2020.

Les gérants de  discothèques ont eu du mal à réprimer leur dépit quand le président a  révélé que «  les lieux accueillant des activités de loisirs à huis clos resteront fermés. » :

«  Nous sommes déçus, c’est comme si nous ne faisons pas partie du Sénégal. C’est à ne rien comprendre. Nous sommes aussi des pères de famille et nous participons au développement économique du pays. Nous ne comprenons pas pourquoi tout le monde  a été autorisé à reprendre sauf nous. Nous faisons partie des employeurs et ne pouvons continuer à payer des salaires alors que nous n’avons pas de revenus. Nous sommes obligés de mettre au chômage technique plus d’une centaine d’employés » débite d’un trait Papito gérant du complexe Vogue dans l’Obs. 

La pilule est d’autant plus amère que les restaurants sont ouverts :

« Les restaurants sur la corniche des Almadies sont bondés de monde et on veut nous priver de notre gagne-pain, c’est ce qui nous désole. En plus de cela, nous n’avons même pas d’interlocuteurs pour parler de nos problèmes. »

Nhnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *