Jalousie : Alioune Sow assène 11 coups de machette à Alassane Diop qu’il soupçonne d’être l’amant de sa femme 

Spread the love

Ceux qui commettent un meurtre ont plutôt tendance à s’enfuir ou à nier les faits. Pas Alioune Sow qui après avoir laissé pour mort Alassane Diop dans la brousse de Mbouroukh, commune de Missirah, est revenu au village se vanter de son acte : « Vas ramasser  le corps de ton mari dans la brousse, je l’ai tué »  dit-il à sa femme.

C’est vrai qu’avec 11 coups de machette, la victime n’avait pas beaucoup de chance d’en sortir vivant.

Ce sont pourtant ses cris qui décideront les villageois à aller y voir de plus prés. Ils trouveront le miraculé baignant dans son propre sang, le corps littéralement charcuté.

Un acharnement que seul une femme pouvait expliquer… C’est effectivement le cas.

Alioune Sow qui aurait déjà surpris sa deuxième épouse et Alassane Diop aurait sommé ce dernier de ne plus s’approcher d’elle. Un avertissement que ce dernier avait apparemment dédaigné.

Il lui a donc tendu un piège en l’invitant en pleine brousse afin de se faire justice… C’était le 19 mars 2019.

Devant la barre de la chambre criminelle de Tamba de ce lundi 29 juin 2020, le berger a réitéré ses accusations.

Il avait déjà prévenu Alassane Diop (qu’il invitait souvent à prendre le repas chez lui), de ne plus s’approcher de sa femme avec qui il l’avait surpris. 

Devant la constance des faits, le ministère public a requis 10 ans de travaux forcés.

Un réquisitoire balayé par la défense qui a estimé que l’acte n’était pas prémédité et a demandé l’acquittement au bénéfice du doute.

Le verdict sera rendu ce2 juillet. 

Nhnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *