Le Bloc-notes de Abdou GNINGUE  – Bonnet blanc et… Blanc bonnet

Spread the love

Après la présidentielle de 2019, on se rend compte que la classe politique sénégalaise confirme tout ce que Paul Valéry, poète, écrivain et philosophe français, disait de la Politique: « La Politique est le produit le plus ignoble et le plus néfaste de l‘existence des sociétés humaines. Elle séduit inévitablement les esprits à des spéculations dont la matière première est la liberté, la vie, les biens des individus considérés en masse, et qui supposent toujours leur passivité et leur docilité obtenues soit par la crainte, soit par la faiblesse d‘esprit ; et ceci quels que soient le système ou le régime en vigueur, les intentions des Politiquants, leur valeur ou leur vertu… »

Quand on constate le comportement de certains politiciens( Politiquants, selon Paul Valéry) qui hier étaient Premier ministre, ministre ou directeur dans la haute sphère gouvernementale, à côté du président de la République, avec tous les honneurs, tout est beau dans le meilleur des mondes. Une fois mis hors du Système, ils deviennent les plus grands pourfendeurs de ce qu‘ils adoraient hier.

Ils  sont  même plus virulents que les opposants qui n‘ont jamais goûté aux…délices du Pouvoir. Ils doutent même de leur propre signature qu’ils ont apposé  au bas d‘un décret ou d‘un arrêté. Ils renient tout et considèrent l‘ancien mentor, j’allais dire Patron, comme….un diable. Suivez mon regard! Tout cela à cause de la….politique. Dans une même famille il y a souvent des conflits internes à cause de divergences..politiques entre frères et sœurs qui n‘ont pas les mêmes convictions…politiques. On l‘a vu dans une commune où une dame a été déboulonnée par son propre frère qui la remplace à son poste dans une violence verbale inouïe et des affrontements entre partisans.

Tout cela à  cause de la….politique. 

Les injures que tous les Sénégalais ont déploré ces jours-ci entre responsables d‘un même parti…politique ne devraient jamais arriver dans une vie normale. Tout cela à cause de la…politique. Dans notre culture africaine, est ce que la morale peut accepter qu‘un homme vous choisit parmi des millions de citoyens pour le seconder dans sa lourde tâche au service de tous, parce que vous êtes écarté, pour insuffisance de résultats ou que sais-je? vous vous retournez vers cette personne pour la traiter de tous les noms d‘oiseaux. Si ce n’est pas de l‘ingratitude, dites moi ce que c‘est!  Tout cela à cause de la…politique. On se rappelle que, quelques mois après la présidentielle, les opposants se sont mis à cogiter sur la prochaine…. présidentielle prévue pour …2024, alors qu’on était  en 2019 !Le thème principal du débat soulevé, c’était si le président doit se présenter pour un troisième mandat !

Ces jours-ci, un autre opposant certainement plus pressé que les autres compagnons de fortune qui ruminent leur défaite, demande l’organisation d’une élection présidentielle…anticipée, comme si notre pays

connaissait une crise institutionnelle! D’autres nostalgiques , habitués aux délices du pouvoir, théorisent la mise en place d’un gouvernement d’union nationale, certainement pour mieux participer au combat contre la pandémie…du Coronavirus! Tout cela à cause de la….politique.

Paul Valéry ajoute à sa réflexion sur la Politique: „Toute politique est une volonté de rendre une population conforme à un modèle créé par l‘esprit, et de mener les affaires de cette masse comme une affaire d‘un seul- ce qui se fait en nommant ce Seul: Nation, État, peuple, en lui attribuant une sorte de sensibilité, de susceptibilité, des appétits, des motifs d‘orgueil, de peine, de joie, de souvenirs, des regrets et des espoirs, qu‘on essaye d‘inculquer à tous.“
Qu‘est-ce à dire pour ces opposants piaffant d’impatience, qui aspirent à nous gouverner demain? Leurs militants et partisans les prennent pour des Messies mais qui en définitive feront la même chose que leurs prédécesseurs. Ils vont venir avec leurs idées, programme, leur modèle de gouvernance créé par un groupuscule dit de cadres qui ont réfléchi pour rendre le peuple.. ..heureux dans un système démocratique et….égalitaire.

On cherche ainsi à embrigader…le peuple avec des promesses mielleuses. Qui disait que les promesses n’engagent que ceux qui y croient? Au bout de quelques temps, ceux qui ne se retrouveraient plus dans le modèle ou le Système, se mettront en face pour…jeter des pierres ou proférer des injures! Hé oui! C‘est la mode! Suivez mon regard! On verra ainsi que nos partis politiques ont tous la même philosophie quand ils accèdent au pouvoir. Quelle que soit la vertu ou la valeur morale des politiciens , que dis-je, des politiquants, pour parler comme Paul Valéry. Le résultat sera le même.

Ce sera toujours Bonnet blanc comme Blanc bonnet ! Et on aura toujours la politique du ôtes -toi que je m’y mette! Tout cela à cause de la…politique.

C‘est au vu de tout cela, que de par le monde, les citoyens préfèrent tourner le dos aux partis politiques traditionnels pour ne pas dire aux politiquants professionnels pour prendre leur destin en main sans l‘intermédiaire des partis politiques.

A y regarder de plus près, Macky Sall est arrivé au pouvoir avec un parti embryonnaire qui n‘était pas structuré comme les partis traditionnels mais composé de citoyens qui se sentaient lésés par le pouvoir en place. Pour cet ensemble presque informel, les responsables de l’Alliance Pour la République (APR) n’ont pas voulu fonctionner comme les partis traditionnels. Ils ont gardé ce semblant de structure informelle, mais en réalité, bien organisée. C’est le même format qu‘a utilisé Emmanuel Macron pour prendre le pouvoir en France avec La République En Marche. Lui, prépare déjà la présidentielle de 2022 en mettant en place le deuxième gouvernement de son premier quinquennat que les observateurs qualifient d‘une équipe de combat pour gagner la sympathie des Français et obtenir un second mandat.

Au village, les premières pluies donnent satisfaction. Mais les travaux champêtres ne nous empêchent pas de discuter des choses concernant la vie nationale. Nous n’avons pas ces problèmes qui empoisonnent la vie dans les villes. Nous respirons le bon air et mangeons Bio. On ne parle de politique que pour évoquer certains comportements irresponsables de personnes supposées nous représenter au Parlement. Au bout de nos échanges, nous avons estimé qu’il faudrait qu’il y ait une candidature individuelle dans chaque circonscription électorale et plusieurs candidats vont s’affronter. Ainsi celui qui sera élu saura que les populations l’ont à l’œil pour surveiller son travail à la représentation nationale. Sa réélection dépendra de ses résultats et non du bon vouloir du chef du parti. On a assez de ces députés qui ne représentent que leurs propres intérêts. Nous voulons de réels députés du peuple !

Abdou GNINGUE
Journaliste Citoyen du monde rural

One thought on “Le Bloc-notes de Abdou GNINGUE  – Bonnet blanc et… Blanc bonnet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *