Enclavement, chômage, structures de santé… Les populations de Médina sabakh listent leurs maux

Spread the love

Un poste de santé transformé en logement des enseignants, c’est le symbole de la déshérence sanitaire des populations de Médina sabakh qui sont sorties ce mardi pour crier leur désarroi. L’enclavement, le chômage endémique et l’absence d’électricité font aussi partie des maux cités.

Nhnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *