Injures publiques à la religion Chrétienne : L’imam Ka et les 5% portés comme une Croix

Spread the love

« J’ai dit que 95% de la population Sénégalaise sont des musulmans, mais les 5% ont accepté l’adultère, l’homosexualité, le vol, le mensonge et l’alcool, ce qui est anormal. En aucun cas je n’ai mentionné les chrétiens dans mes prêches. »

En tentant de se sortir des sables mouvants, l’Imam Galadio Ka n’a en réalité fait que s’embourber un peu plus. C’était ce jeudi au palais de justice, pris d’assaut par une foule de fidèles venus apporter leur soutien à l’homme de religion d’après le journal l’As Quotidien.

« Il a soutenu que tout ce qui est mauvais dans cette société est causé par ma religion, c’est à dire les 5% dont je fais partie. C’est ainsi que j’ai lancé une pétition pour appeler tout le monde à la signer, surtout ceux qui se sentent lésés. Les autres plaignants ont signé la pétition via le net » explique Ephrem Manga, représentant de la partie civile.

En effet, même s’il n’a pas mentionné expressément les chrétiens, ils sont visés par les 5% de la population Sénégalaise sur lesquels il a copieusement déversé ses insultes.

« Est-ce-que pour parler avec les musulmans, vous avez le droit de mentionner les 5% ? » lui demande le représentant du parquet.

« Lorsque je parlais, je faisais allusion aux 95% des musulmans qui ont manqué à leurs devoirs » s’enfonce davantage l’Iman qui ne parvient décidemment pas à se libérer des 5% avec lesquels il s’est lui-même enferré. « Ce qui nous étonne, c’est qu’il a décrit les 5% avec mépris en disant que tous les maux de la société viennent d’eux. Ce monsieur est dangereux pour la société » martèle pour sa part Me Ousmane Gaye.

En attendant le verdict qui sera connu le 10 décembre prochain, l’Iman Galadio Ka devra faire avec les 5% qui continueront à hanter ses nuits.

Nhnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *