Submergés par le lait importé : Les acteurs de l’Afrique de l’Ouest interpellent les chefs d’état

Spread the love

L’Appel a été lancé par les acteurs de la filière laitière de l’Afrique de l’Ouest lors  d’une marche virtuelle organisée ce mercredi. Ils ont appelé les chefs d’état à accompagner davantage  la filière laitière à travers le financement du Programme d’ Investissement de l’ Offensive  Régionale Lait.

Selon sa coordonnatrice régionale , la filière connaît des moments difficiles avec la concurrence des laits en poudre importés d’Europe.

Hindatou Amadou plaide d’autant plus pour une meilleure  implication des chefs d’état que cela participerait à l’autonomisation des femmes qui sont très impliquées dans la production laitière en Afrique de l’Ouest.

« Nous appelons la CEDEAO à financer la mise en œuvre de la stratégie et du programme Prioritaire d’ Investissement de l’ Offensive Régionale Lait. (…) Nous ne sommes pas contre  les importations, mais il faut qu’elles soient organisées dans la mesure où elles  permettront  de combler le gap» a t-elle déclaré. 

Halimatou Sow productrice de lait abondera dans le même sens :

« Si aujourd’hui, il n’y a pas une production suffisante de lait local, c’est parce que les états n’ont pas mis en œuvre une bonne stratégie dans la transformation » dit-elle.

La coalition organisatrice de cette marche virtuelle est composée de 55 organisations de producteurs de lait  originaires de  six pays de l’Afrique de l’Ouest dont le Burkina Faso, Niger, Tchad, Mali, Mauritanie  et Sénégal.

Nhnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *