Pont Sénégalo-Gambien : Les transporteurs dénoncent les tracasseries policières

Spread the love

Il relie le nord et le sud du Sénégal en passant par la Gambie. Ce pont inauguré début 2019 est d’un apport essentiel pour les transporteurs et les passagers qui n’ont plus à prendre le vieux bac pour passer la frontière.

Le hic est  ce que les chauffeurs appellent pudiquement «  les tracasseries policières » dont ils sont l’objet.

« Le pont nous facilite le travail. Avant, il fallait  attendre des heures pour prendre le Bac. Le problème demeure cependant  le coût de la traversée, 2  500 f au péage  pour une traversée de 5 minutes sans compter les 300 f ou 500 f qu’on te réclame en dessous » se plaint un transporteur.

Nhnews    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *