Boulangeries : Les patrons pestent contre l’état et les employés contre les patrons

Spread the love

A ce rythme, c’est l’avenir du petit déjeuner qui est compromis. Rien ne va plus en effet dans les boulangeries. Les patrons trouvent le prix du pain ridiculement bas et veulent sa réévaluation sous peine de grève.

Les employés de ses patrons  trouvent  misérables  les conditions de travail et les salaires qui leur sont payés et menacent eux aussi d’aller en grève. Ils l’ont dit hier lors d’une conférence de presse. 

Nhnews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *