Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Inondations dans la Banlieue : Echec du Plan d’Urgence du Gouvernement ?

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le  spectacle ahurissant des rues  de la Banlieue  sous les eaux et des véhicules en immersion après les pluies de ce jeudi 22 aout  2019 interpellent : le plan d’urgence mis en place par l’état pour y mettre un terme a t-il échoué ?

Le président de la république avait annoncé des mesures rapides et draconiennes dés son accession au pouvoir en 2012.

 La suppression du Sénat  dont les 8 milliards de   budget avaient   été  redrainés   vers les initiatives visant à mettre fin au calvaire des populations en était une.

Pas que…

Un plan d’urgence de 66 milliards sera adopté  en conseil des ministres en 2013. Son objectif est de venir définitivement  à bout  des inondations qui rythment le quotidien des Sénégalais pendant l’hivernage :

«  Depuis 2012, l’état a initié un important programme de gestion des inondations sur 10 ans (2012-2022) et d’importants investissements ont été faits dans la banlieue, notamment  à Djidah Thiaroye Kao où prés de 6,7 milliards ont  été dépensés en ouvrages, avec le bassin versant de Thiourour et 3 bassins interconnectés à celui de Bagdad (…) Au delà, il  y a le projet ‘’ Vivre avec l’eau  ‘’ d’un cout de 8, 120 milliards F CFA qui intervient à Djidah Thiaroye Kao et qui va connecter beaucoup de Zones au réseau déjà existant. On peut dire que la vie a repris à Djidah et en banlieue,  qui a bénéficié d’un important investissement depuis le plan d’urgence  de 66 milliards injectés de Dalifort à Keur Massar et de Malika à Mbao. »

Ces mots rappelés par le journal L’Obs de ce vendredi 23 aout 2019 sont de Pape Gorgui Ndong alors ministre délégué chargé de la restructuration et de la requalification des Banlieues. 

Le spectacle qu’offrent ces quartiers cités permet malheureusement d’avoir des doutes sur l’efficacité des mesures annoncées et mises en œuvre.

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :