Karim Wade et Khalifa Sall: Amnistie en vue ?

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

«  Je ne peux pas écarter en tant que citoyen Sénégalais, en tant que dirigeant, en tant que président de la république, dans une circonstance nouvelle d’une réélection, si c’est la volonté des Sénégalais, d’engager une nouvelle phase de reconstruction nationale, dans un esprit de renouveau national, de consensus national. Oui parce qu’il faut savoir tourner la page »

C’est par cette tournure alambiquée et sibylline que le président Macky Sall  avait répondu à la question du journaliste de France 24 Marc Perelman sur une éventuelle amnistie de Karim Wade et Khalifa Sall.

Macky Sall serait disposé à respecter sa parole, maintenant qu’il a été réélu le 24 février dernier. 

En effet, la machine parlementaire est en branle : « Il y a des députés au niveau de l’hémicycle, dont je tairais le nom, qui m’ont demandé d’introduire une loi d’amnistie pour la libération de Karim Wade. Je suis en train de travailler sur ça,» a déclaré Cheikh Mbacké Bara Doly président du groupe parlementaire du PDS, Démocratie et Liberté. 

En effet, si la Grace relève des compétences du président de la république, l’amnistie est une prérogative de l’assemblée nationale.

Cependant, le député  tempère : « Mais je pense que ce ne sera qu’après les élections Locales. »

En effet, si l’amnistie intervient avant, Karim Wade et Khalifa Sall recouvreraient leurs droits civiques et pourraient donc participer aux élections de décembre 2019.

Le rêve de Macky Sall de mettre enfin la main sur la Mairie de Dakar serait alors fortement compromis.

Serigne Mbacké Ndiaye 

%d blogueurs aiment cette page :