La CEDEAO veut (…) le retour des biens culturels africains…

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) envisage de se doter d’un plan d’action régional pour le retour des biens culturels africains à leurs pays d’origine à l’horizon 2030, a annoncé mardi à Cotonou, le Prof Léopoldo Amado, Commissaire Education, Science et Culture de l’organisation sous régionale.

« L’objectif global visé par la CEDEAO à travers ce plan est de contribuer au retour dans leurs pays d’origine du patrimoine culturel des pays africains hors du continent, afin de reconstituer le patrimoine culturel régional », a-t-il souligné à l’occasion de la réunion des directeurs généraux du patrimoine culturel des Etats membres de la CEDEAO.

M. Amado a estimé que la vision de ce plan d’action régional pour le retour des biens culturels africains à leurs pays d’origine à l’horizon 2030, s’énonce comme : « le patrimoine culturel des pays de l’Afrique de l’Ouest est reconstitué, vivant, dynamique, compétitif, et contribue de façon efficiente et durable au développement socio-économique des populations ».

Il a affirmé que ce plan d’action régional pour la restitution des biens culturels viendrait renforcer les actions déjà entreprises individuellement par les Etats dans ce sens.

Il a également souligné que les biens culturels des pays de l’Afrique de l’Ouest, où qu’ils se trouvent, constituent le socle du patrimoine culturel régional, dont la conservation et la valorisation devraient , par devoir mémoriel, être mieux faites par l’Afrique de l’Ouest et en Afrique de l’Ouest.

« Notre ultime priorité serait d’œuvrer à leur protection et à leur valorisation, une fois restitués , pour les générations futures de notre continent », a-t-il estimé.

%d blogueurs aiment cette page :