Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

La Chine serait-elle en train de monopoliser le marché mondial du lithium?

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La firme chinoise Tianqi Lithium a racheté pour 4 milliards de dollars 23.77% des parts de Sociedad Quimica y Minera (SQM), entreprise minière chilienne spécialisée dans l’extraction du lithium. Pourquoi la Chine, qui est elle-même riche en ce «pétrole du XXIe siècle», en importe-t-elle? Un spécialiste chinois l’explique à Sputnik.

 

Bien que la Chine soit le 5e producteur mondial de lithium, 80% de ce métal rare consommé dans le pays sont importés parce que les ressources propres de la Chine ne suffiront tout simplement pas pour satisfaire la demande mondiale même pour les électromobiles, a indiqué à Sputnik Liu Ying, de l’Institut financier Chunyang à l’Université populaire de Chine, commentant le rachat de 23.77% des parts d’une société chilienne.

«Tout d’abord, la demande de lithium est universelle, il est nécessaire non seulement en Chine. Et comme la Chine est une fabrique mondiale, il s’agit de satisfaire non seulement la demande intérieure de ce métal, mais de l’utiliser également pour la production [appareils électroniques, smartphones et électromobiles, ndlr] qui est exportée dans le monde entier», a indiqué l’expert.

l'équipement du MISiS

Et d’ajouter que la production du lithium chilien et ses livraisons en Chine approvisionneraient le pays en cette matière première pour fabriquer des piles qui alimenteraient pas la suite les smartphones et électromobiles à travers le monde.

«La demande de lithium ne fera qu’augmenter avec le temps, le monde renonçant progressivement au pétrole en faveur de nouvelles sources d’énergie, principalement de l’électricité. […] Le lithium pourrait effectivement devenir le « pétrole du XXIe siècle ». Et monopoliser ce marché serait une perspective très séduisante et ce d’autant plus qu’il y a beaucoup moins de lithium que d’hydrocarbures sur terre», a résumé l’interlocuteur de Sputnik.

%d blogueurs aiment cette page :