Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

La confirmation!

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ça y est! Le Pape du Sopi Abdoulaye Wade, pour ne pas le nommer, a confirmé ce qui se tramait depuis au moins deux décennies. La dévolution monarchique au Parti Démocratique Sénégalais (PDS) a été confirmée par la nomination de Karim Wade au poste de Secrétaire Général, chargé de la réorganisation et de l’Orientation du parti.

Cela se préparait depuis la création de la Génération du Concret, ce rassemblement qui regroupait tous les affidés et inconditionnels du fils du President Wade. La nomination de Bara GAYE (un des principaux collaborateurs de Karim ) comme premier Secrétaire général adjoint du PDS, à la place de Oumar Sarr en est une preuve patente Mais en théorie car le véritable Numéro 2 j’allais dire Numéro 1 c’est Karim Wade lui-même.

On savait depuis son exil doré au Qatar qu’il dirigeait effectivement a distance le PDS a coups de communiqués, de téléphone et même sous forme de vidéo à travers WhatsApp.

Mais la vague de contestation des…inconditionnels de Gorgui,, cette Constante d’alors devenue une…Variable aujourd’hui, ne s’est pas fait attendre. Elhadji Amadou Sall répondeur automatique et Babacar Gaye ex porte parole ont décliné l’offre de figurer dans le Comité Exécutif du PDS.

Ce désaveu était inimaginable il y a quelques mois surtout pour ces deux personnes qui ont toujours suivi à la lettre toutes les décisions prises par leur Maitre! Ils préfèrent, pour le moment, rester militants de base du PDS. Je vois Farba Senghor et Pape Samba Mboup rire en coin et dire Niaw, pour ne pas dire bien fait !

Cette décision de dévolution monarchique du pouvoir du nouveau partenaire de Ousmane Sonko, monsieur Anti Système, va-t-elle impacter sur leur compagnonnage. Mais comme nous avons deux adeptes du Waxx Waxete, il ne faut jurer de rien. Le peuple souverain sait qui est qui et le moment venu saura juger les uns et les autres.

Après Chekh Bamba Dieye du FSD/BJ qui a hérité le parti de son père Cheikh Abdoulaye Dieye. Front pour le Socialisme et…..la démocratie où le pouvoir se passe de père…à fils. Vive la démocratie tropicalisée.
Voilà Karim Wade suivre le chemin tracé par la famille Dieye. A qui le tour?

La fameuse lettre de Guy Marius Sagna qui aurait été écrite par ce pensionnaire de la maison d’arrêt de Rebeuss nous ramène sur ces fameux Fake News dont on continue à décrier la pratique. Mais diable où sont alors les journalistes qui sont censés nous donner des informations justes et vraies parce que vérifiés et recoupées. Dans ce cas ci nos journalistes ont été les portes voix de faiseurs de Fake News! Eh oui! Qu’est ce qui empêchait les journalistes de vérifier l’authenticité de la provenance de la lettre mais aussi de s’adresser au supposé récipiendaire, c’est à dire le directeur de la prison pour savoir s’il a bien reçu cette correspondance d’un de ses pensionnaires. De tout cela rien! Personne n’a pensé faire ce travail de recoupement très élémentaire en journalisme.

Après le démenti de Guy Marius Sagna, qui dit n’avoir jamais écrit cette correspondance et son avocat Maitre Sarr l’a confirmé dans la presse, les journalistes devraient aller se cacher pour avoir médiatisé de fausses nouvelles.

J’en appelle à la vigilance des confrères parce qu’à la longue ils vont perdre leur crédibilité. Si cela arrivait, ils devront ranger micros, caméras et autres écritoires pour aller se faire forgerons ou tailleurs, de nobles professions où on accepte pas ce genre de comportement qui frise l’irresponsabilité.

Je ne peux pas terminer cette chronique sans souhaiter une bonne fête de Tabaski à tout le monde surtout à mes cousins Pulaars et Diolas et attirer en même temps leur attention sur les indigestions possibles à force de se gaver de la bonne viande de mouton!
Dewenati!

Abdou GNINGUE, Journaliste Citoyen du monde rural.

%d blogueurs aiment cette page :