Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

La Disruption : Evolution ou Révolution ?

La disruption, une méthode qui fait son chemin, ou comment la rupture peut devenir une stratégie d’innovation ? De la rupture naîtra la véritable innovation ! S’écarter des sentiers battus, sortir des schémas de pensées classiques, s’affranchir des méthodes d’analyse traditionnelles, bousculer l’ordre intellectuel établi. Bref, renverser la perspective et reconsidérer une problématique de façon originale à partir des fondamentaux !

 

Dans sa définition originale, la disruption veut dire rupture ou fracture. Négative dans son acception première, la disruption est aujourd’hui moins un problème qu’une opportunité, « un processus positif de destruction créatrice ».  Qu’elle soit symbolique ou majeure, la disruption permet de casser les codes, déverrouiller des a priori ancestraux, et surtout déclencher une nouvelle manière de voir le monde », selon Henri J. Nijdam, Éditorialiste, Directeur de la rédaction du nouvel Économiste.

Depuis plus d’une décennie, le concept de disruption s’est largement répandu dans le monde des affaires. Jean-Marie Dru, président du groupe de communication américain TBWA, développeur du concept appliqué au business, en a même fait une marque déposée dans les années 90, afin de protéger la « méthodologie créative » proposée aux clients de la firme.

Dans son livre intitulé « New : 15 approches disruptives de l’innovation », paru en janvier 2016 aux éditions Pearson Éducation, Jean-Marie Dru parle de la disruption comme « une méthodologie dynamique tournée vers la création (…) qui fonctionne comme un outil qui accélère la remise en cause des conventions qui brident la créativité des entreprises (…) et permet de faire émerger les visions nouvelles qui sont à l’origine des grandes innovations ».

Question :l’approche disruptive est-elle transposable à l’action politique ? Et plus généralement à l’action publique ? « Nous devons non pas repeindre, mais reconstruire le modèle, non pas réformer, mais transformer, non pas rafistoler le lien social, mais le réinventer », voilà ce qu’en dit Henri de Castries, ancien président d’Axa, président de l’Institut Montaigne.

Siré SY

Partager

Une pensée sur “La Disruption : Evolution ou Révolution ?

  • 11 novembre 2018 à 9 h 43 min
    Permalink

    I really like your blog.. very nice colors & theme. Did you make this website yourself or did you hire someone to do it for you? Plz answer back as I’m looking to create my own blog and would like to find out where u got this from. cheers

Commentaires fermés.