LA FRANCE RESTITUE LE SABRE D’ELHADJ OUMAR TALL AU SÉNÉGAL : Une preuve suffisante qu’un peuple peut aussi subir son histoire de même que sa géographie

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Contrairement à la pensée de Bismark, pour qui, les peuples font leur histoire et subissent leur géographie. Dans la re-écriture de l’histoire générale du Sénégal, la France aura un rôle central et déterminant à jouer si nous voulons vraiment la vraie histoire. Même si nous reconnaissons que tout ce qui est vrai ne fait toujours pas l’unanimité.

Les paroles s’envolent, les écrits restent. Merci à la France d’avoir une grande considération à certains attributs historiques africains à travers ce sabre et ces oeuvres d’elhadj oumar tall que nous n’aurions jamais pu espérer voir sans votre reconnaissance, votre engagement et votre respect à vos promesses de nous restituer toutes les oeuvres du continent qui continuent à nourrir l’âme de vos musées et galeries.

La nature a horreur du vide, a-t-on coutume de dire, que notre chère FRANCE vienne alors le combler!

Ndiapaly GUEYE, journaliste indépendant

%d blogueurs aiment cette page :