La guerre des chiffres entre les instituts privés et l’état

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

A l’heure où le ministre de l’enseignement supérieur décide d’orienter tous les nouveaux bacheliers dans le public, le torchon continue de bruler entre les deux parties.

D’abord sur le nombre d’étudiants inscrits par l’état dans le privé.

Ils sont au nombre de 31 600 selon Cheikh Oumar Hann. Faux lui rétorquent les instituts privés qui ont fait leurs comptes et avancent celui de 40 000 étudiants.

Un écart qui se répercute bien sûr sur la dette.

L’état estime la dette à 2 milliards 879 millions 915 milles F CFA pour l’année 2017-2018 et 4 milliards pour celle 2018-2019.

Une dette qu’il entend éponger avant la fin de l’année 2019.Des chiffres contestés par les instituts qui parlent d’une  ardoise de  18 milliards F CFA.

Nhnews

%d blogueurs aiment cette page :