Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

La limousine présidentielle irrécupérable

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’affirmation est de l’expert en transport et sécurité routière, Ibrahima Ndongo par ailleurs ancien responsable adjoint du parc automobile de la présidence de la République.

Pour l’expert Ibrahima Ndongo qui s’est confié à nos confrères de L’Observateur, « la voiture présidentielle est irrécupérable. Apparemment l’huile avait atteint la température d’auto-inflation. Donc, l’huile chaude s’est échappée et a touché le pot d’échappement. Le véhicule est maintenant irrécupérable. Parce qu’au lieu d’utiliser des extincteurs à poudre pour éteindre le feu, les secouristes ont utilisé des jets d’eau. Ce qui n’est pas approprié pour un équipement électronique ».

Et de poursuivre : «Il y a beaucoup de zones d’ombre dans cette affaire. Et l’enquête commanditée par le président de la République va révéler beaucoup de choses et des têtes vont tomber. Ce véhicule n’a pas été commandé pour la destination Sénégal. Les véhicules n’ont pas la même destination. Il y a des voitures destinées à l’Europe, à l’Afrique, entre autres. Mais ce véhicule présidentiel n’était pas destiné à rouler au Sénégal. Sinon, le Carter ne pouvait pas se casser sous l’effet d’un léger choc sur un dos-d’âne.

En outre, tous les véhicules de Mercedes livrés au Sénégal, sont équipés de tôle de protection. Alors que cette plaque de protection du véhicule est battle-rite et non en tôle métallique.»

La Mercedes Maybach S600 Pullman, payée plus d’un demi milliard de francs, n’aura roulé que 7 mois au Sénégal.

%d blogueurs aiment cette page :