Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

La nouvelle «super arme» des forces spéciales russes vue par The National Interest

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les forces spéciales russes seront prochainement équipées d’un nouveau modèle du fusil lourd ShAK-12 qui avait été conçu à la demande du FSB et qui possède des capacités de combat spectaculaires, écrit la revue américaine The National Interest.

Le dernier modèle du fusil d’assaut lourd ShAK-12 sera prochainement livré aux forces spéciales russes, rapporte la revue américaine The National Interest. L’arme a été commandée par le Service fédéral de sécurité (FSB).

T-14 Armata
Alors que les modèles phares d’AK de Kalachnikov, comme le récent AK-12, sont des fusils d’assaut militaires à usage général qui doivent équilibrer pénétration, maniabilité, poids, précision et distance de tir, le ShAK-12 est conçu pour un cas d’utilisation spécifique pour lequel poids et distance n’ont aucun rôle à jouer. S’appuyant sur l’expérience du siège de l’école de Beslan et de la prise d’otages du théâtre Doubrovka de Moscou au début des années 2000, le FSB a estimé qu’il était nécessaire de disposer d’une arme de combat rapproché plus efficace en cas de prise d’otages, précise The National Interest.

Comme l’indique l’auteur de l’article, le ShAK-12 a une spécialisation plus précise puisque le poids de l’arme ainsi que la portée du tir ne jouent pas le rôle le plus important comme c’est par exemple le cas lors des prises d’otages. Dans ces cas-là, l’agresseur sous adrénaline ou autres substances est capable de ne pas ressentir les blessures et de continuer à tirer ce qui peut faire davantage de victimes, souligne la revue.

Президент РФ В. Путин посетил парк Патриот

Selon l’auteur, le ShAK-12 est capable de résoudre ce problème de manière efficace. De plus, la portée du tir de ce fusil ne dépasse pas les 100 mètres ce qui répond aux conditions du combat rapproché.

L’arme a été présentée pour la première fois en 2017 et a été exposée lors du forum Armée-2018. Elle peut être utilisée, selon The National Interest, lors des opérations antiterroristes.

Dans le même temps, la Russie envisage d’exporter les ShAK-12 dans les autres pays. Ainsi, ce fusil a été montré lors de l’exposition Defexpo-2018 en Chine et en Inde, a conclu la revue.

%d blogueurs aiment cette page :