Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

LDC des sénégalais:  Gana énorme, Koulibaly fait tomber Salah et Mané

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La première journée de la ligue des champions a été clôturée ce mercredi. Globalement, les sénégalais se sont bien comportés avec des fortunes diverses. 

Gana impressione le Parc 

L’international sénégalais retrouvait la Ligue des Champions ce mercredi sous ses nouvelles couleurs, celle du Psg, après l’avoir quitté il y a de cela 4 ans déjà avec le Losc. Gana Gueye a continué sur sa dynamique en championnat : excellente. Au four et au moulin, il a récupéré un nombre importants de ballons  et a même, souvent, participé à la construction du jeu.

En seconde mi temps, il a chippé des ballons sur les quatre coins du terrain. Il apparait désormais indispensable dans cette formation parisienne. Il ne lui manquait qu’un but, même si ce n’est pas son rôle, pour être l’homme du match et de loin. Il a pu, toutefois, délivrer une passe décisive à Di Maria. 

Kreppin et Mbaye Diagne ratent le coche

Le FC Bruges, avec la recrue la plus chère de son histoire, Kreppin Diatta,  espérait sans doute décrocher plus qu’un match nul sur sa pelouse contre Galatasaray. Et même, les belges croyaient que l’arbitre allait siffler un penalty sur un centre de l’attaquant sénégalais touché de la main par un défenseur adverse. Mais, les deux équipes se sont quittées dos à dos. Les coéquipiers de Mbaye Diagne, entré en cours de jeu,  vont certainement avoir des regrets puisqu’ils ont raté beaucoup d’occasions alors qu’ils sont dans le même groupe que le Réal et le Psg.

Salah et Mané muselés par Koulibaly

Le mardi, Sadio Mané et Mohamed Salah sont tombés sur un roc. Le Napoli a, en effet, pu compter sur son expérimenté défenseur sénégalais pour empêcher l’attaque de feu des reds de trouver le chemin des filets. Les italiens eux ont réussi à marquer au bon moment après avoir obtenu un penalty. Ils ont ensuite creusé l’écart à la suite  d’une erreur de Virgil Van Dijk. 

Omar Ndiaye 

%d blogueurs aiment cette page :