Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Le bloc note de Abdou GNINGUE :Arroseur…arrosé?!

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un des candidats à la candidature de l’élection présidentielle de Février 2019 se trouverait dans la position de l’arroseur arrosé!

En effet depuis quelques jours des confrères sénégalais ont soulevé des questions qui pourraient entacher la candidature de Ousmane Sonko, leader de PASTEF les Patriotes, qui se veut, jusqu’à preuve du contraire, le Monsieur Propre de la nouvelle classe politique Senegalaise.

Si les accusations portées contre lui sont avérées, eh bien! Nous assisterons à un vrai Tsunami politique qui détruirait l’espoir de tous ces jeunes contestataires (phénomène naturel) du régime en place. Les accusations sont si graves que le leader du PASTEF, selon certaines radio et autres médias de place est à l’abonné absent devant les appels téléphoniques répétés.

Monsieur Sonko serait injoignable!

L’accusation serait partie d’une consœur britannique, spécialiste du pétrole basée à Londres, pour dire que le Sieur Sonko aurait reçu  » UNE ASSISTANCE FINANCIÈRE  » de la Compagnie Tullow Oil dans le cadre de sa campagne de communication sur la transparence sur la gestion des ressources naturelles au Sénégal. La somme avancée par notre Confrère Les Échos porterait sur la somme de 195.000 dollars soit environ 107.250.000Francs CFA.

On peut alors se demander si ce serait pas avec cet argent que le Leader de PASTEF aurait fait imprimer son livre sur le pétrole et dont l’annonce a été faite à Paris la France siège de la Compagnie pétrolière Total que Sonko déteste jusqu’à refuser des tickets de carburant estampillés Total!

On aimerait bien que ce candidat à la candidature de la Présidentielle de Février ouvre son téléphone pour éclairer la lanterne des médias qui sont aussi des lanceurs d’alerte. Ils doivent dire tout sur toutes ces personnes qui aspirent à nous diriger ( nous avec nos ressources naturelles tant convoités par de grands lobbys internationaux comme Tullow Oil.) N’est ce pas monsieur Propre!? j’allais dire Sonko.

A la place d’une conférence de presse annoncée en boucle par la cellule communication de PASTEF que devrait donner Monsieur Sonko, on a eu droit à une déclaration du responsable des cadres de ce parti. Le leader semble ne pas être pressé pour répondre à notre confrere Madiambal DIAGNE, propriétaire du journal Le Quotidien qui menace de faire des révélations terribles sur Sonko dans une affaire de terrain où il serait impliqué, lui et sa société de conseil.

Madiambal nous le promet pour ce lundi 14 Janvier.

Ces deux affaires à quelques encablures de la présidentielle de Février pourraient impacter sur la suite de carrière politique de Ousmane Sonko. Espérons que d’ici cette date il aura réagi pour démentir toutes ces questions qui pourraient être des Fake News. Mais bon, Wait and See, comme ont dit à Londres.!

Un autre regroupement est né dans les rangs de l’opposition Faxas ( nettoyer, essuyer, dégager?) et il est piloté par Bougane Gueye Dany, leader de Guem Sa Bop. Mais à ce niveau quelqu’un me disait que pour un politicien mieux vaut Nit Yi Gueum la, en d’autres termes, il vaut mieux que le peuple croit en toi. Bougane qui n’a pas pu réunir les parrainages citoyens requis pour être candidat, doit vraiment se poser des questions pour la suite de sa carrière politique. Les slogans ne servent à rien. Il faut être en contact permanent avec les populations et non faire des visites circonstance dans tous les villages du Sénégal où les gens vous accueillent avec le sourire (par leur hospitalité légendaire et leur éducation ) mais au fond ils se disent ce n’est pas ça qui va régler leurs problèmes quotidiens.

Beaucoup de candidats à la candidature ont eu le réveil brutal en apprenant que leurs listes de parrainages ont été rejetées. Nous qui vivons au village cette situation ne nous a pas surpris, connaissant bien le bon sens paysan!

L’ancien Premier Ministre Abdoul Mbaye et quelques autres membres de l’opposition ont lancé un appel aux forces de défense et Sécurité pour s’immiscer dans le débat politique.

Pour quelqu’un comme Abdoul Mbaye qui a occupé de hautes fonctions dans ce pays j’avoue que c’est décevant. Je vais rappeler, qu’en ma qualité de journaliste, j’ai été témoin d’une déclaration, à Cotonou (Bénin) où au cours d’une conférence de presse, interrogé sur les armées africaines, le President Nicephore Soglo déclarait je le cite: LA SEULE ARMÉE RÉPUBLICAINE EN AFRIQUE C’EST L’ARMÉE du SENEGAL.
Voilà qui se passe de commentaires et c’est un hommage à nos forces de sécurité et de défense, connues et reconnues de par le monde, pour leur professionnalisme. Elles sont dans tous les théâtres d’opérations où l’Organisation des Nations cherche à rétablir la Paix dans toutes les zones de conflit.

Merci à nos vaillants Diambars qui font honneur à la Nation et qui veillent sur notre Sécurité et nos biens dans un esprit hautement républicain. Tant pis pour les oiseaux de mauvaise augure qui cherchent à brûler notre cher Sénégal dont le sage Feu Abdoul Aziz SY Dabakh assimilait à une barque qu’il ne faut jamais faire tanguer au risque de la faire chavirer. Ce que personne ne souhaite!

Abdou GNINGUE
Journaliste Citoyen du monde rural

%d blogueurs aiment cette page :