Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Le bloc note de Abdou GNINGUE: Calme assourdissant!

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La situation politique dans notre pays est dans un calme assourdissant avec la composition du gouvernement de Macky2 qui a laissé en rade nombres de cadres de l’Alliance pour la République (APR). Certains n’ont pas hésité à manifester leur déception alors que d’autres ont préféré garder le silence tout en ruminant leur colère.

Cette situation pourrait rendre difficile les prochaines élections locales de Décembre pour la coalition Benno Book Yakaar.

Certains maires désormais anciens ministres pourraient voir leurs moyens réduits pour battre une campagne électorale réussie. Ce mois coïnciderait avec la fin de leurs émoluments de Ministres qu’ils avaient conservé en tant qu’anciens membres du gouvernement.
Entre temps, le chef du parti et de la coalition Macky SALL nommeraient certains à des stations comme, des directions générales, laissées vacantes par les nouveaux entrants au gouvernement. La réunion du Secrétariat Exécutif National de l’APR ce lundi serait une occasion pour calmer les mécontents.

Cette rencontre de tous les dangers pourraient aussi aboutir à un départ de certains responsables pour nouer des alliances avec d’autres coalitions… rivales. Ce serait une transhumance de type nouveau avant les locales qui pointent à l’horizon. Et pour mettre de l’huile au feu, des membres de l’opposition parlent d’humiliation et de sanction par le Président de la République des responsables et ministres de la région de Dakar.

On pense à Seydou Gueye, Aminata Ndoye Seck, Abdoulaye Seck, Pape Gorgui Ndong, entre autres. Mais Macky SALL qui est un fin stratège va user de son expérience acquise auprès de Laye Ndiombor Abdoulaye WADE, pour ne pas le nommer, pour maintenir tout ce beau monde dans les rangs.

On n’oubliera pas aussi les derniers membres de la grande coalition gouvernementale qui sont venus gonfler les rangs de Benno Book Yakaar pour faire gagner leur candidat dès le premier tour. Après la formation du gouvernement, certains parmi eux diront tout ça… pour Ça. Pour le moment il n’y a aucune réaction de leur part. Mais on a entendu Aissata Tall SALL leader de Osez l’Avenir, redire à qui voulait l’entendre qu’elle ne supportait pas Macky SALL pour avoir un poste ministériel.

La diplomatie sénégalaise a été sur le sellette ces derniers jours avec des confusions inacceptables dans les services du protocole de la République. Il y aurait une confusion sur les couleurs nationales égyptiennes qui était sur le pupitre que devait utiliser le Président Abdel Fatah Al Sissi.

Le protocole avait utilisé les couleurs abandonnées depuis 1952 en lieu et place du drapeau adoptée dans sa forme actuelle depuis 1984. On regrettera encore une fois de plus Feu l’Ambassadeur Bruno Diatta, cet expert connu et reconnu ici et ailleurs pour sa maîtrise du métier de chef du Protocole.

On parle aussi d’une bourde intervenue alors qu’on devait appeler Ahmadou Dalin Diallo l’opposant pour ne pas dire… ennemi Numéro 1 de Alpha Condé. Il parait qu’on l’a appelé sur le phone du Président Guinéen qui aurait vigoureusement protesté sur cette méprise auprès de son homologue sénégalais. A juste titre!

Nos boulangers menacent de nous priver de pain pendant trois jours pour protester contre la hausse anormale du prix de la farine. Je vois mes cousins Al Poulaars (friands de Lachiri Haako) sourirent en coin parce qu’il va manquer aux Sereers ces baguettes qu’ils aiment tant surtout quand ils l’accompagnent d’une sauce tomate bien huilée (ne riez pas!) ceux qui doutent de sa succulence n’ont qu’à essayer.

Abdou GNINGUE
Journaliste Citoyen du monde rural

%d blogueurs aiment cette page :