Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Le bloc note de Abdou GNINGUE : Société civile ou Société  de …Civilités!?

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au village nous avons longtemps épilogué sur les positions souvent bizarroïdes de la Société Civile sénégalaise quand il s’agit de juger certains faits et gestes de la classe politique de notre pays. On demande à cette Société civile d’être véritablement Société Civile et non une Société de…..Civilités.

Certaines ONG qui reçoivent beaucoup de fonds de bailleurs étrangers pour justifier leur analyse de la vie politique surtout à la veille d’une confrontation électorale. Comment peut on mettre sur le même pied d’égalité le cas de Karim Wade et celui de Khalifa SALL.

Karim Wade a eu un jugement définitif et condamné à 6 ans de prison ferme par la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite(CREI). Le Code électoral dans un de ses articles lui interdit une inscription sur les listes électorales et tout citoyen non inscrit sur ces listes ne peut avoir une carte d’électeur donc ne peut voter.
Alors pourquoi les Moundiaye CISSE et compagnie veulent mettre dans le même sac ces deux candidats recalés provisoirement par le Conseil Constitutionnel. Soyez objectifs et dites nous la vérité au lieu de n’être ni blanc ni noir.

Ne pensez pas que ce titre de Société civile auto proclamé n’empêche pas les citoyens que nous sommes de vous avoir à l’œil et de surveiller vos jugements qui sont loin d’être objectifs. Il ne faut pas essayer de contenter une partie au détriment d’une autre. Et on constate toujours que c’est le pouvoir qui a souvent tort même si certains appellent notre Armée nationale à entrer dans le champ politique.

Je n’ai lu ni entendu une condamnation de tels propos provenant d’un ancien premier ministre ou cet appel à un soulèvement des citoyens pour faire face au pouvoir. Au village on suit de très près tout cela et avec le bon sens paysan qui nous anime.

La famille Wade regagne le bercail à quelques semaines de l’élection présidentielle de Février 2019. C’est Mme Viviane Wade qui est arrivée la première, suivie par sa fille Sindieli et très prochainement Maitre Abdoulaye Wade va fouler le tarmac de l’aéroport Blaise DIAGNE pour mener « sa dernière bataille  » comme il l’aurait confié à la presse.

La question qui se pose maintenant est quand est ce que Karim Wade va débarquer? Personne ne sait. Mais étant donné que sa candidature est écartée provisoirement, la sagesse voudrait qu’il attende dimanche 20 janvier 2019 date de la publication définitive de la liste des candidats retenus pour s’affronter le 24 Février. Après les menaces du Pouvoir de le cueillir des son arrivée à l’aéroport pour le conduire directement en prison, au village nous pensons qu’il va rester sous les lambris dorés des palaces de Doha. A moins qu’il veuille venir jouer au martyr pour attendre la présidentielle de…..2024. Nous allons consulter les Saltigues qui pourraient en savoir plus avec la complicité des Pangols ces génies protecteurs en milieu Sereer.

Le Conseil Constitutionnel va arrêter définitivement la liste des candidats à la présidentielle du 24 Février 2019. Que tout le monde accepte la décision du juge des élections. La loi est dure et impersonnelle. Elle doit s’appliquer dans toute sa rigueur.
L’opposition sénégalaise doit savoir raison gardée. Le peuple est majeur et sait choisir qui doit mener ses destinées dans les 5 prochaines années. Ceux la qui qualifient le peuple de lâche n’ont rien compris.

Ce n’est pas parce qu’il ne suit guère tous ces va-t-en guerre qui veulent un soulèvement populaire ou mettre le pays à feu et à sang qu’il est lâche.

Non! Quand on cherche le pouvoir il faut être lucide et ne pas qualifier ces populations de lâches parce que vous ne les avez pas convaincues. Certainement à cause d’un manque de programme et de vision quant à leurs besoins élémentaires.
Une opposition responsable doit faire des propositions ou contre propositions qui vont bien dans le sens de faire progresser la société sénégalaise.

La campagne électorale sera bientôt ouverte. Tous les candidats auront le même temps d’antenne pour essayer de nous convaincre par leurs programmes et non par des attaques crypto personnelles qui ne servent à rien sinon à ternir l’image de la démocratie sénégalaise. Ce que tout bon Républicain doit éviter.

Abdou GNINGUE
Journaliste Citoyen du monde rural.

%d blogueurs aiment cette page :