Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Le Commissaire Sangaré  relevé de ses fonctions : Un tour de passe-passe ?

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les politiques ont le don de jouer avec les mots et de les interpréter  à leur avantage. « Le Commissaire Sangaré  relevé  de ses fonctions ». Ceci est apparu comme une sanction aux yeux de l’opinion. Mais relevé pour être affecté  où ?

C’est la destination qui donne à l’acte d’autorité le caractère de sanction ou de recasement pour faire baisser la tension.

Il a été muté à la Direction Générale de la Police Nationale comme conseiller et pourrait se retrouver à la tête de la Sureté Urbaine d’après le journal l’As.

Ce qui apparaissait comme une sanction deviendrait juste une mise au frais le temps que la tempête cesse.

D’autant que l’affaire  s’avère beaucoup moins tranchée qu’on ne le pensait.

Toujours selon le journal l’As, le docteur Cheikhouna Gaye s’est confondu en excuses reconnaissant avoir empoigné le commissaire qui l’avait traité d’impoli :

«  Je l’ai empoigné. Des gens qui étaient sur place sont venus nous séparer. Il est sorti de nouveau de la pharmacie  en silence. Quelques minutes plus tard il y a eu du renfort avec des éléments en civil qui sont venus m’interpeler. Je reconnais les faits qui me sont reprochés. Je l’ai empoigné. Je présente mes excuses. »

Ainsi l’affaire semble loin d’avoir révélé tous ses secrets.

Un peu plus d’humilité s’impose donc à tous.

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :