Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

LE FAIT (commentaire du jour) – Duel pour un fauteuil : Karim obtient la tête de Oumar Sarr

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des ténors, il n’en restait véritablement plus que trois au Pds : Babacar Gaye, El Amadou Sall et Oumar Sarr. L’hémorragie que connaît la formation  depuis une décennie ayant fait partir tous les autres : Idrissa Seck, Macky Sall, Aida Mbodj, Serigne Mbacké Ndiaye, Souleymane Ndéné Ndiaye, Madické Niang… Bientôt, il n’en subsistera qu’un : El Hadji Amadou Sall.

En effet, Babacar Gaye ne fait plus mystère de son départ du Parti. Les pavés qu’il pose depuis quelques mois mènent inéluctablement vers la sortie.

Déjà qu’ Abdoulaye Wade l’a délesté de son poste de porte-parole.

Aujourd’hui c’est au tour du coordonnateur et secrétaire général adjoint  Oumar Sarr d’être sur siège éjectable.

« Face aux nouveaux enjeux et aux défis auxquels le parti est confronté, il était devenu nécessaire de remanier le secrétariat national qui n’avait pas été renouvelé depuis 2014 pour prendre en charge les mutations et les nouveaux changements. »  

Prendre prétexte d’un renouvellement de la direction du parti pour pousser Oumar Sarr vers la sortie, c’est tout l’enjeu de ce communiqué pour le moins sibyllin.

Oumar Sarr qui paie pour deux fautes impardonnables aux yeux de Maitre Wade :

  • Viser le fauteuil de secrétaire général exclusivement réservé  à Karim Wade.

Même s’il ne l’a jamais dit ouvertement, ses partisans ne se gênent pas pour le faire à sa place : Oumar Sarr est le meilleur candidat pour prendre la tête du parti.

  • Son rapprochement avec l’ennemi 

Conscient   qu’il n’ a pas la moindre chance d’hériter du Pds, Oumar Sarr s’est rapproché du président Macky Sall, profitant de l’ouverture du Dialogue national.

Serait-il en train de suivre les pas de Serigne Mbacké Ndiaye, Souleymane Ndéné Ndiaye et autres Pape Samba Mboup ?

Abdoulaye Wade qui ne veut pas prendre l’initiative de la rupture   se contente  de lui ouvrir la porte de sortie. 

Comme avec Madické Niang.

Ses ennemis partis, Karim pourra se mettre à l’aise. Mais à la tête de quel PDS ?

Serigne Mbacké Ndiaye

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :