Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

LE FAIT (commentaire) DU JOUR – Oumar Sarr, Babacar Gaye, Amadou Sall, Abdoul Aziz Diop : Le Combat des Justes

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La loi de la nature veut  que dans le Parc National de Sérengheti  ( en Tanzanie) où vivent des millions d’animaux, qu’il arrive que le plus fort chasse le plus faible de son territoire jugé plus giboyeux ou verdoyant selon qu’  il soit carnivore ou herbivore. Cette loi qui régit la vie de la savane semble congénitale au parti Libéral.

Nombre de sujets ont ainsi  été délogés de leur territoire ( le Parti Démocratique Sénégalais)  de façon  arbitraire (Macky Sall, Idrissa Seck, Madické Niang…) et ont été obligés d’allez en trouver un autre ( Rewmi, Apr, Madické2019…).

Il arrive cependant que sur les bords du Lac  Ngonrogoro  au Sud de Sérenghéti, que les rapports de force ne soient plus aussi évidents.

Que le fort ne soit plus aussi fort qu’il le croit  et que les autres prennent de l’assurance.

C’est le cas lorsque :

• Les faibles mutualisent leurs forces pour faire face à l’adversaire plutôt que de prendre la fuite.

C’est  également le cas au PDS.

  • Que le Male Dominant qui les terrorisait soit devenu vieux et faible au point qu’il n’inspire plus la même crainte  et la même terreur.

C’est encore le cas au Pds.

  • Que le Petit qui devait prendre la relève du père pour semer la terreur à sa place n’ait pas l’autorité qui sied et que timoré et pusillanime, il préfère se retrancher derrière un talus ou un bosquet  pour rugir, croyant faire fuir les faibles par la seule force de ses cordes vocales.

C’est toujours le cas au PDS.  

  • La lecture des lettres de démission révèle des similitudes qui trahissent une synchronisation et une mise en place d’une stratégie commune de combat de ceux qui sont censés être faibles : 
  • On démissionne des postes de responsabilité  que vous avez bien voulu nous  donner, mais on reste au PDS.

Plutôt que de partir en solitaire  comme l’ont fait Macky Sall, Idrissa Seck,  Pape Diop, Fada, Pape Samba Mboup, Serigne Mbacké Ndiaye etc, pourquoi ne pas faire bloc et défendre notre territoire ? 

C’est le sens des  lettres de démission qui rythment l’actualité du PDS depuis quelques semaines.  

Oumar Sarr et les siens préfèrent se battre pour défendre leur territoire plutôt que de prendre le chemin de l’exil  comme leurs devanciers.

Ce territoire qui est le Pds, à qui ils ont tout donné et de qui ils ont également beaucoup reçu.

C’est pourquoi leur combat est Noble… C’est celui des Justes.

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :