Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

LE FAIT DU (commentaire) JOUR – Tanor,  Jacques Diouf,  Dansokho…La fin Naturelle d’un  Long Cycle

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quand ceux qui ont accompagné votre jeunesse ou adolescence (Musiciens, intellectuels, politiques, religieux…) commencent à disparaître les uns après les autres, il faut vous rendre à  deux évidences : vous êtes en train de prendre  de l’âge, et ils sont  au crépuscule de leur vie.

Après les décès  successifs de nombre de Khalifes Généraux (Touba, Tivaouane, Ndiassane…) la mort frappe en mode  Fast Track   dans cette génération qui a accompagné le Sénégal des indépendances ou ses 20 premières années en tant qu’état souverain.

Ces interlocuteurs de Senghor et Abdou Diouf ont  aujourd’hui presque tous atteint un âge canonique.

Et ils sont  nombreux.

Le Sénégal est donc parti pour  une longue série de  mauvaises nouvelles  qui marquent  somme toute un renouvellement naturel et  générationnel de la classe politique.

Au delà des émotions et des hommages plus ou moins feints, plus ou moins sincères, c’est juste l’implacable loi de la vie et de la mort.

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :