Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

LE FAIT DU JOUR / Affaire Franck Timis : Le Crépuscule Politique d’Aliou Sall

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« J’ai déjà envisagé un changement dans ma carrière au mois de septembre et je l’ai annoncé avant même le déclanchement de cette cabale à qui de droit », nous informe Aliou Sall. Cependant nul n’est dupe.

Ce « changement de carrière » ne procède pas d’un plan préétabli, mais est dicté par l’ouragan qui s’est abattu sur lui. 

Sentant le terrain politique se dérober sous ses pieds depuis le documentaire de la BBC, celui qui symbolise désormais en Afrique  l’accaparement des richesses du pays par la famille présidentielle prend les devants, conscient qu’il est politiquement cuit, grillé et cramé.

En effet, on le voit mal de nouveau investi par son frère de président pour briguer la mairie de Guédiawaye lors des prochaines élections locales. Vu le rejet dont il fait l’objet de la part des populations, l’idée même de descendre sur le terrain pour aller à leur rencontre paraît complétement  exclue.

D’autant qu’il ne doit son élection à la mairie de Guédiawaye qu’à la débauche de moyens de l’état qu’on a mis à sa disposition pour submerger ses concurrents d’alors, et non à son  ancrage politique dans la banlieue.

Avec le documentaire de la BBC, la vie politique d’Aliou Sall prend donc fin.

Et  son départ de la direction de la Caisse de Dépôt et de Consignation  programmé. Reste le volet judiciaire.

Le verra t-on un jour s’expliquer devant un juge comme Karim Wade et Khalifa Sall ?

Serigne Mbacké Ndiaye

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :