Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

LE FAIT DU JOUR – Corruption dans la gestion du pétrole :Les Sénégalais ne lâchent pas le morceau

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Quand on est emmerdé par une affaire, il faut susciter une autre affaire dans l’affaire, et si nécessaire une autre affaire dans l’affaire de l’affaire, jusqu’à ce que personne n’y comprenne plus rien. »

Quelqu’un au sein de l’équipe de communication de la présidence de la république est peut-être assez cultivé pour être au courant de cette ruse de Charles Pasqua, l’un des hommes politiques les plus sulfureux que la France ait connu.

En effet, la politique de la submersion semble être la stratégie de l’état pour faire oublier l ‘ Affaire Aliou Sall.

La sortie du procureur de la république Serigne Bassirou Gueye qui avait exhumé opportunément des affaires sur lesquelles ils avaient mis le coude ( Fallou Séne, Coud, Mamour Diallo, Ofnac…) , n’avait d’autre but que de créer la diversion.

Peine perdue

Comme un insubmersible, le documentaire de la BBC refait surface refusant de se laisser noyer par d’autres affaires.

Que Macky Sall soit ou non au courant de la sortie d’ Elhadji Kassé sur Tv5 est le cadet des soucis de la population.

Qu’il soit viré ou non n’intéresse personne. Il n’y aura pas d’affaire Elhadji Kassé.

Les experts en communication de la présidence veulent jouer sur cette habitude des Sénégalais qui passent d’un sujet à l’autre, oubliant toujours le précédant.

Cette fois ils ont tiré à terre, comme disent nos amis Ivoiriens.

Rien ne divertira les citoyens et ne les détournera de leur objectif :

Que la lumière soit.

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :