LE FAIT DU JOUR – Guy Marius Sagna isolé dans le secteur réservé aux Terroristes : Il terrorise qui ?

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce qu’on retient de lui, c’est pourtant sa bonhomie et son large sourire  béat. En effet, malgré son physique de déménageur, l’homme est aux antipodes de la violence. Tant et si bien d’ailleurs  qu’il se laisse toujours arrêter sans résistance.

Car il l’aura compris depuis longtemps, la meilleure façon de répondre à la violence étatique,  c’est le sourire.

Combattre pour ses convictions et ses principes, mais dans le respect de ceux qui incarnent l’autorité, c’est à dire les forces de l’ordre, même si celles-ci ont parfois tendance à outrepasser leurs prérogatives en usant de violence.

Le meilleur ennemi des policiers a donc été arrêté de nouveau. Il parait qu’il compte plus de trente emprisonnements.

Il a été placé sous mandat de dépôt depuis le 4 décembre en compagnie de ses huit frères de combat.

Ils n’ont cependant pas été regroupés dans un même lieu de détention, mais ventilés dans les différentes prisons de la capitale, notamment Rebeuss,  Camp Pénal et Cap Manuel. 

Cependant, un traitement spécial a été réservé au leader de Frapp France Dégage et co-coordonnateur de Aar Li Nu Bokk :

Il a été placé au Camp Pénal dans le secteur de haute sécurité, réservé aux prisonniers dangereux  comme les terroristes selon le journal l’Obs.

« Il  a été admis précisément dans  le secteur dit de haute sécurité, réservé aux prisonniers poursuivis principalement  pour des faits de terrorisme. C’est dans ce même secteur qu’ont séjourné l’ Imam Alioune Ndao et les détenus sur qui  pesaient  des faits  liés au terrorisme et autres délits aggravés » nous apprend le journal.

Une décision qui relève plus d’une volonté d’humiliation qu’autre chose. Quand bien même, Guy Marius Sagna serait un terroriste, il terrorise qui ?

La population ou l’état?

Serigne Mbacké Ndiaye   

%d blogueurs aiment cette page :