LE FAIT DU JOUR – Macky Sall honoré à Tanger : Le revers de la Medays

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il répond au doux  et suave nom de Medays.… Il paraît que c’est le Davos Africain. Le rendez-vous de la gotha et de la dorure du continent. Un aéropage select et éclectique d’éminentes personnalités issues du monde politique, économique et social. Parmi les illustres invités qui ont illuminé la cérémonie de leur  présence, l’ancien président Nigérian Olusegun Obasanjo , Diocounda Traoré ancien dirigeant de la transition au Mali, le premier ministre de Sao Tomé et Principe et tant d’autres  officiels venus du Ghana, de la Croatie, du Tchad ou même de la Chine. 

Cette 12 édition du Medays qui se tient jusqu’ au samedi 16 novembre 2019 à Tanger (Maroc)  présente les deux faces d’une médaille :

• Le président Macky Sall honoré à Tanger.

Il lui a été décerné le prix Medays 2019  par l’institut Marocain Amadeus. Son président  Brahim Fassi Fihri a tenu à le récompenser  pour ses réalisations à la tête du Sénégal. 

Macky Sall qui  a vu dans cette distinction «  la reconnaissance d’efforts consentis, mais surtout un encouragement à poursuivre ces efforts tant les défis sont encore nombreux  dans nos pays et sur notre continent Africain. » 

Abordant  le thème du forum « Crise globale de confiance : faire face aux incertitudes et à la subversion »  Macky Sall de reconnaître :

« A l’évidence nous ne pouvons relever ces défis que dans un environnement de paix, de sécurité et de stabilité qui offre la quiétude nécessaire à l’œuvre de développement économique et social. »

Une crise de confiance dans la capacité des dirigeants à offrir un cadre propice à la réalisation de soit,  qui pousse des millions d’Africains à prendre le chemin de la migration clandestine.

• 17 Corps de Sénégalais enterrés en un mois à Tanger

En effet, des milliers de Sénégalais  tentent de gagner l’Europe par tous les moyens, notamment via le détroit de Gibraltar une bande de mer de 15 km séparant le Maroc à l’Espagne. 

Ce mercredi 14 novembre 2019, pendant que Macky Sall recevait son prix, le corps d’un de ses compatriotes à moitié décomposé est rejeté par les eaux mortelles sur une plage de Tanger.

«  Pourtant il est plus chanceux que ses autres compatriotes avec qui il avait embarqué dans une pirogue  pour rallier l’Espagne » confie une autorité consulaire Sénégalaise.

En effet, ce malheureux  aura  au moins droit à une prière mortuaire.

Selon les confidences de ce diplomate, 17 corps de Sénégalais ont été enterrés à Tanger entre  le 10 octobre et ce 11 novembre 2019.

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :