LE FAIT DU JOUR – Oumar Sarr et Nioo Lank : Les  nouvelles armes du  duel  Abdoulaye Wade – Macky Sall

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le contexte géopolitique a  évolué,  les hommes ont changé, mais la méthode reste immuable. Dans leur  poussive évolution vers des états modernes et démocratiques, il a toujours été  de bon ton pour deux  présidents Africains   qui ne s’entendent pas,  de se faire la guerre par oppositions  (armées  ou pas) interposées. Chacun apportant son soutien à l’opposition de l’autre, selon le vieil apophtegme  » l’ennemi de mon ennemi est mon ami. « 

Toute proportion  gardée et  de façon endogène, les présidents Macky Sall et Abdoulaye Wade  ont paraît-il,  retrouvé ce  réflexe de la politique Africaine.

En effet, les retrouvailles sous le magistère du Khalife Général des Mourides sont de vieux souvenirs, les deux hommes étant retombés dans leurs travers.

Macky Sall juge en effet que le prix exigé par Abdoulaye Wade pour des réconciliations définitives est trop élevé : La révision du procès de son fils Karim Wade.

«  Au début, Wade voulait  l’amnistie de Karim Wade, mais il est revenu avec une proposition beaucoup plus compliquée à réaliser. Il veut maintenant la révision du procès de Karim. Il a même préparé un dossier  qu’il a remis au président Macky Sall » souffle une source proche du palais présidentiel.

Pour Abdoulaye Wade, toute entente doit  obligatoirement  passer par le cas Karim Wade.

Or « Le président (Macky Sall) n’est pas pressé, il  a son agenda. Il gère sa situation avec Wade à distance. Ce qui l’intéresse, c’est  que le dialogue aboutisse avec  un grand succès. »

Les deux hommes n’ont donc pas les mêmes priorités, ni le même agenda,  d’où la guéguerre qui reprend de plus belle.

Pour irriguer et  fleurir le jardin de  son dialogue, le président Macky Sall n’a  donc pas hésité à aller puiser Oumar Sarr  à  la source Pds alors que ce dernier est publiquement vomi et honni  par Abdoulaye Wade et Karim.

Réponse du berger à la bergère, Abdoulaye Wade  reçoit en grande  pompe  la plateforme  Nioo Lank  qui a entrepris un bras de fer  avec Macky Sall sur la hausse du prix de l’électricité.

Non seulement il lui apporte son soutien personnel, mais promet que le Pds va aussi  s’ y atteler de façon formelle et sans équivoque.

La petite note cocasse n’aura échappé à personne :

La présence à ses cotés de Fadel Barro qui l’avait combattu (en compagnie de Macky Sall !!!) de façon acharnée  en 2011-2012,  et qui s’allie aujourd’hui à lui pour  combattre…Macky Sall !!!

Serigne Mbacké Ndiaye  

%d blogueurs aiment cette page :