LE FAIT DU JOUR – Question à Aïssatou Sophie Gladima : Pourquoi l’Or du Sénégal ne Brille pas ?

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Sénégal serait  donc un vrai pays producteur d’Or.…Pas des particules. De l’Or !!! Sa production est en effet passée de 7,32 tonnes en 2017 à 12,57 tonnes en 2018, soit une progression de 71,72%. Ces révélations sont du ministre des mines et de la géologie. 

Madame Aissatou Sophie Gladima qui faisait face aux députés lors du vote du projet de budget  2020 de son ministère a même caressé le rêve de faire entrer le Sénégal dans le top 7 des pays Africains exportateurs d’Or en atteignant une production de 18 tonnes en 2023 .

Certes,  tout ce qui brille n’est pas de l’Or.… Cependant tout Or devrait briller.

Pourquoi l’Or du Sénégal ne brille pas ?

En effet, malgré le fait que notre pays en produit par tonnes, on n’en voit  nulle part  l’éclat. Le Sénégalais le plus obtus  et le plus hébété sait que son pays produit de l’arachide, des phosphates, qu’il y a du fer.

Ne parlons pas du gaz et du pétrole. Avec  tout ce charivari autour, même les nouveaux-nés  sont au courant. 

Pourquoi l’Or fait exception ?

Pourquoi cette opacité  sur une matière dont la qualité principale est paradoxalement la luminescence ? 

Il n’ y a trace de cette ressource dans le quotidien des Citoyens.

Ni dans les forges des bijoutiers, encore moins dans l’apparat des Sénégalaises qui sont devenues de véritables expertes dans la fabrication de parures en perles. 

Il est extrêmement difficile de voir une Sénégalaise arborer fièrement  une chaine, un bracelet ou des boucles d’oreilles en Or.

Des perles, toujours des perles, rien que des perles. Où  va l’or que nous produisons ?

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :