LE FAIT DU JOUR – Réunir Macky Sall et Noo Lank  autour d’une Table : Alioune Badara Cissé  se rappelle enfin de ses fonctions

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’homme est beaucoup plus connu  pour son mano à mano avec Macky Sall que pour ses  qualités  de médiateur. Un savant  dosage d’amour et de répulsion dont la fascination mutuelle qui en résulte  fait souvent les choux gras de la presse.

Un pied dans la mouvance présidentielle, un autre dehors, (mais en prenant soin de ne jamais le poser dans la case de l’opposition) Alioune Badara Cissé,   est un As du jeu de jambes.

Un cocktail d’anguille et de toupie.

Certainement une réminiscence des années Yéyé. Le twist, le Pachanga et le Cha-cha-cha  ne devaient pas avoir de secret pour lui.

Médiateur ?  Animateur d’un courant dans l’Apr ? Rival ? Opposant ?

Une feuille de route  illisible qui rend son message abscons et sa destination incertaine.

En décidant de réunir Macky Sall et la plateforme Noo Lank, le lucifuge  Alioune Badara Cissé  quitte enfin  le sibyllin pour la lumière.

Il  nous apprend voir reçu le 2 janvier dernier le Collectif  qui se bat pour le retrait de la hausse du prix de l’électricité :

«  Je leur ai demandé : Et si le chef de l’état souhaite vous rencontrer ? Ils ont répondu : On ne s’y oppose pas. Nous sommes quand même des  citoyens. Ils n’ont montré aucune objection sur une éventuelle rencontre  avec Macky Sall. Je ne vois pas ce qui  l’empêcherait, Noo Lank étant composé de gens extrêmement bien formés et d’une bonne courtoisie. Je l’ai mentionné sur mon compte rendu que j’ai adressé au chef de l’état. Les membres de Noo Lank sont des citoyens comme tout le monde. S’ils veulent rencontrer le président, où est le problème ? »

Cependant, le chemin est encore loin qui mène à la photo de famille.

Cette rencontre se heurte en effet à deux écueils :

– Le contenant  

«  Le Collectif veut aller à cette rencontre avec Guy Marius Sagna et  Compagnie libres de tout mouvement » reconnaît Alioune Badara Cissé.

-Le contenu

Quels sacrifices  le président est-il prêt  à  consentir à  la raison  d’existence même de la plateforme  qui est  le  retrait de la hausse du prix de l’électricité ?

Il paraît peu  probable que Guy Marius Sagna  et compagnie acceptent d’aller au palais s’ils ne sont pas assurés d’en revenir avec quelques concessions de la part de Macky Sall.

Sinon ils auront perdu beaucoup de leur crédibilité aux yeux de l’opinion publique.

Serigne Mbacké Ndiaye  

%d blogueurs aiment cette page :