Le marché Sandaga bientôt rasé

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le marché Sandaga sera bientôt rayé de la carte. C’est la décision de l’Etat du Sénégal qui donne ainsi suite au rapport alarmant de la Direction de la protection civile composée du Groupement national des sapeur-pompiers, de la Direction de l’Hygiène, de la Direction de la construction et de celle de l’Urbanisme.

Le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, Abdou Karim Fofana, a prévu de déguerpir le bâtiment central du marché et ses alentours dès la première semaine après la Tabaski.

Au cœur de la capitale, cet édifice qui date de 1935 «ne présente plus de garantie de sécurité nécessaire au maintien de la sécurité publique et son effondrement partiel ou total peut-être un danger pour les occupants, les passants, les cantines… L’état de dégradation du bâtiment est très avancé et l’édifice est affecté dans sa structure surtout dans les ouvrages en béton armé.

Il y a des maçonneries et des fissures structurelles par endroits, les enrobages éclatées, le ferrage rouillé, les escaliers défectueux, les dallettes de protection fissurées et les gouttières bouchées ou défectueuses.

Les fers du bâtiment sont rongés par la rouille, les installations électriques sont défectueuses, le réseau d’assainissement inexistant. La dalle non étanche est en voie d’effondrement, le bâtiment surexploité et le risque d’explosion de Sandaga est imminent »

Le marché sera reconstruit et mis sur pied en 2021.

%d blogueurs aiment cette page :