Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Le monde à l’envers : Alpha Condé inquiet de la situation au Sénégal

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le président Léopold Sédar Senghor doit se remuer dans sa tombe, en constatant ce qu’ils ont fait de son héritage.  En effet,  les politiciens n’ont pas fait honneur à leur pays. En plongeant le Sénégal dans une atmosphère politique  délétère et nauséabonde, ils l’ont offert en pâture à nos voisins qui doivent s’en gausser à gorge déployée.   

Le  Sénégal, professeur de démocratie  et de liberté, se retrouve ainsi  rétrogradé au rang de potache et obligé d’essuyer les recommandations et autres rappels de la nécessité d’organiser des élections  dans la paix et la concorde et d’éviter la violence et les dérives.

De retour de Guinée hier vers 14  h 30 minutes, le président Abdoulaye Wade n’ a pas voulu se confier sur les raisons de son séjour au pays de Alpha Condé, ni  sur les résultats de sa rencontre avec celui-ci. » Je ne dirai rien, ça ne regarde que moi » a t –il rétorqué aux journalistes qui ont eu l’outrecuidance de lui tendre leurs micros. 

Puis de monter dans son véhicule.

Le peu indiscrétion qui suintera de l’escapade Guinéenne, nous viendra  de Me Amadou Sall, qui avait fait le voyage avec lui.

D’après l’ancien ministre de la justice, le président Abdoulaye Wade, contrairement à ce que certains espéraient, n’est pas revenu sur sa décision  d ‘empêcher la tenue des élections, ni de  ne pas soutenir un  des  4 candidats de l’opposition. 

Une posture qui a poussé Alpha Condé à «  exprimer ses inquiétudes face à la situation d’un pays voisin et son désir de faire en sorte que la présidentielle se déroule dans une séquence de paix. »

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :