Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Le niveau de Français des élèves a baissé ? Normal, ils ont de qui tenir

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

«  Je pense en particulier au Français qui perd son niveau global. Le niveau continue de baisser. » Ainsi s’alarme le président de la république lors de la Cérémonie de remise des prix aux lauréats du Concours  Général 2019.

Il faut certes chercher  les raisons de cette baisse dans les  crises scolaires et la  mauvaise formation des enseignants.

Cependant quand  ceux qui sont censés donner l’exemple n’arrivent pas à formuler correctement leurs phrases, normal que les élèves fassent chorus.

Nous en retenons trois :

  • Le président de la république, le ministre de l’éducation nationale et les fonctionnaires de ce même ministère.
  • Les fautes de Français de Macky Sall sont en train de nous être familières au point de nous valoir les moqueries d’un humoriste Ivoirien :
  • Macky Sall qui nous apprend «  comment le pétrole et le gaz DEVRA  impacter notre développement ».

Comme pour suivre son exemple, l’ancien ministre de l’éducation nationale Serigne Mbaye Thiam invité sur Rfm  nous répète plusieurs fois  « qu’il faut  PERPETRER  l’œuvre de Ousmane Tanor Dieng » faisant ainsi la confusion entre les verbes perpétrer  ( commettre, faire exécuter ) et perpétuer ( pérenniser, faire durer).

Enfin  dans le Communiqué du Ministère de l’Education  Nationale  portant  sur ce même  Concours Général, on peut lire : « Cérémonie de remise de prix aux  LEAURÉATS  du Concours Général »

Les fonctionnaires du  ministère chargé de l’éducation nationale qui ne savent même pas écrire « lauréats ».

Moralité : Les élèves et étudiants ne sont pas les seuls à devoir replonger dans leurs livres de grammaire et  conjugaison.

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :