Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Le Sénégal élu Rapporteur pour l’Afrique subsaharienne de la plénière de l’UN/CEFACT

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Sénégal a été élu Rapporteur pour l’Afrique subsaharienne de la plénière du Centre des Nations Unies pour les transactions électroniques (UN/CEFACT). Le mandat du pays est porté par M. Mor Talla Diop du GIE GAINDE 2000.

La décision a été prise au terme de la 25ème plénière du Centre des Nations Unies pour les transactions électroniques (UN/CEFACT) qui s’est réunie à Genève pour ses assises annuelles. 

Le communiqué qui donne l’information nous avise que Mor-Talla Diop est Vice-Président de L’Alliance Africaine pour le Commerce Electronique (AACE) qui couvre aujourd’hui 19 Pays membres sur le continent. 

Membre de l’équipe dirigeante de GAINDE 2000, poursuit la même source, M. Diop participe en tant qu’expert aux travaux de l’UNCEFACT depuis 2007. 

A l’en croire, il a une expérience de plus de 20 ans dans les systèmes d’information sur de nombreux projets de modernisation et de transformation IT. 

Cette consécration serait la résultante du travail abattu par M. Ibrahima Nour Eddine Diagne, Administrateur général de GAINDE 2000 qui, à en croire le communiqué, s’est dit soulagé d’avoir réussi à positionner l’Afrique au sein du UNCEFACT à la fin de son mandat et réconforté par les qualités professionnelles de ses successeurs qui ne manqueront pas de porter le flambeau plus haut. 
La même source renseigne que M. Diagne qui est régulièrement élu rapporteur pour l’Afrique depuis 2006 n’a, cette fois-ci, pas présenté sa candidature pour permettre une relève et un partage des responsabilités avec d’autres pays africains. 

Le document d’informer que la plénière du CEFACT lui a rendu un vibrant hommage pour l’intensité avec laquelle il a contribué à positionner l’Afrique au sein de cette organisation internationale et pour sa contribution en tant qu’expert aux travaux de normalisation et de standardisation. 

Selon le communiqué, le bureau du CEFACT, présidé par la britannique Sue Probert, s’est aussi réjoui que le patron de GAINDE 2000 accepte de continuer à piloter le processus de révision de la recommandation 33 relative au guichet unique. 

Il faut souligner qu’à côté du Sénégal, le Maroc a été élu Rapporteur pour l’Afrique du nord et le moyen orient. 

Le communiqué rappelle que le Centre des Nations Unies pour la facilitation du commerce et les transactions électroniques (CEFACT-ONU) est un organe intergouvernemental subsidiaire de la Commission économique pour l’Europe des Nations Unies (UNECE), qui sert de centre de coordination au sein du Conseil économique et social des Nations Unies pour les recommandations en matière de facilitation du commerce et normes commerciales électroniques.  

A en croire le document, cet organisme est composé de membres internationaux et comprend des experts d’organisations intergouvernementales, d’autorités nationales et du monde des affaires. 
Avant d’aviser que le Sénégal est le premier pays africain à avoir intégré cet organe qui compte à ce jour 42 pays dont 4 pays africains (Afrique du sud, Maroc, Nigeria et Sénégal). 

Avec Lejecos

Laisser un commentaire