Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Lettre ouverte d’un militaire à la retraite au président Macky Sall

Non monsieur le président de la république, je décline poliment votre offre d’augmentation de ma pension d’invalidité et de celle de ma retraite pour plusieurs raisons.

Monsieur le président, le paradoxe est assez révélateur entre cette hausse des pensions et l’état lamentable dans lequel se trouvent nos établissements de santé, nos écoles publiques, nos universités, les milliards de dettes contractées par l’État aux entreprises privées et qui continuent à plomber leurs envols, les menaces auxquelles les populations font face journalièrement dans les banlieues et ailleurs, faute d’agents de sécurité à leurs dispositions, les conditions de transport des citoyens avec un parc automobile vétuste à l’origine de 90% d’accidents souvent mortels ou handicapants à vie, la liste des malheurs auxquels les sénégalais sont exposés est loin d’être exhaustive.

Non monsieur le président de la république, je vous prie de surseoir à votre décision d’augmenter nos pensions au nom d’une attitude bien républicaine.

À quoi ces hausses, moi sous-officier supérieur, 35 ans de services effectifs sous les drapeaux, me serviraient elles, avec des hôpitaux qui manquent de tout. Personnels de santé insuffisants et très mal formés.

Des écoles publiques qui souffrent le martyr d’échecs récurrents dus à un nombre pléthorique d’élèves dans des salles exiguës, d’enseignants mal formés et peu motivés, et frustrés aussi à cause d’indemnités non perçues voici des années, entre autres urgences beaucoup plus prioritaires que les hausses des pensions.

Non monsieur le président, à ces hausses, nous préférons, une bonne santé, une bonne école, une bonne sécurité, une bonne formation et enfin une redynamisation de nos entreprises nationales au nom de la préférence nationale.

Disons tous non à ces hausses des pensions au nom du patriotisme.

Adjudant en retraite, Ndiapaly GUÈYE, diplômé en public affairs specialist- writer, défense informations school, États-Unis d’Amérique.

Journaliste, chroniqueur dans plusieurs revues. Président du Front pour l’ouverture, l’unité et la Défense de la République (FOUDR).

Mbour. Tel 775712295 //706422098. Email : ndiapalygueye@ yahoo.fr

Partager