Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Fait divers : L’ex ministre accuse son épouse d’infidélité, mais peine à le prouver

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« J’ai introduit cette procédure de divorce pour donner à cette dernière une sortie honorable dans le sillage de la tradition Sénégalaise de la soutoura. » En terme de soutoura, il faut reconnaître qu’il pouvait trouver mieux, l’ex ministre du budget Birima Manga.

En effet, il accuse sa femme Ndeye Maty Fall de le cocufier depuis novembre 2014.

Prés de 5 ans d’infidélité, et c’est maintenant qu’il consent afin à demander le divorce.

Des accusations légères balayées par les deux avocats de la femme d’un revers du code pénal.

En effet, soulignent-ils , Birima Manga n’apporte aucune preuve de ses allégations.

Quant à Ndeye Maty Fall elle soutient que si elle était infidèle, son mari ne la couvrirait pas de cadeaux (une maison et une voiture de luxe) et ne lui demanderait pas de l’accompagner dans les cérémonies officielles.

Des arguments irréfutables qui ont convaincu le juge civil qui a prononcé le divorce d’entre les époux, mais aux torts et griefs exclusifs du mari, et a donc condamné l’ex ministre à payer la somme de 25 millions à son ex femme.

Nhnews

%d blogueurs aiment cette page :