Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Macky et ses 7 milliards : Un boulet aux chevilles

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Naguère, aux temps où les droits de l’homme (encore moins ceux du condamné) n’avaient pas encore été élevés au rang de principes fondamentaux, les prisonniers se voyaient attachés aux chevilles, des boulets qu’ils trainaient lourdement derrière eux.

On se demande aujourd’hui, si le président Macky Sall n’a pas parfois l’impression de revivre le calvaire de ces prisonniers, avec les 7 milliards de sa déclaration de patrimoine.
7 ans qu’il traine ses 7 milliards comme un boulet de prisonnier.
Pas un jour sans qu’on ne le lui rappelle : Comment quelqu’un qui a toujours été salarié peut-il se retrouver avec une fortune de 7 milliards ?

Qui plus est, en seulement quelques années ? Par quel miracle ?
La réponse du nouveau président qu’il était, fut à la fois lapidaire, laconique et surtout stupéfiante : « C’est un don de Abdoulaye Wade. »

Quand bien même ce fut vrai, comment, lui Macky Sall, homme d’état (ministre, premier ministre, président de l’assemblée nationale) pouvait-il accepter une somme aussi colossale dont il ne pouvait douter de l’origine : C’était l’argent du peuple.
En acceptant ces 7 milliards, il savait qu’il se rendait coupable d’enrichissement illicite, d’abus de bien sociaux et de recel d’abus de biens sociaux.

D’autant que Abdoulaye Wade, de qui il affirme tenir sa fortune, dégage toute responsabilité.

Il l’ a réaffirmé ce vendredi 8 février 2019 à Touba, et devant le Khalife général des Mourides.

Abdoulaye Wade : « Je vous demande de faire des investigations en France, l’Union Européenne, Etats Unis, Chine, Russie. Si jamais vous trouvez un compte bancaire digne de ce nom qui m’appartienne ou un appartement, je vous autorise à vous en saisir. On ne peut pas en dire autant de Macky Sall. Lors de sa déclaration de patrimoine, il a affirmé détenir une somme estimée à 7 milliards. Il l’a dit haut et fort devant le monde entier. Quand les journalistes lui ont demandé l’origine de cette fortune, il a répondu que c’est un don du président Abdoulaye Wade. C’est faux ! Si je n’ai pas démenti ses affirmations, c’était juste pour ne pas le mettre dans l’embarras. Dieu m’est témoin que je ne lui ai jamais offert 7 milliards. »

Alors 7 ans plus tard, la question revient, toujours aussi lancinante et gênante qu’un boulet aux chevilles :
D’où viennent ces 7 milliards monsieur le président ?

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :