Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Madické Niang : Les derniers seront les premiers

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cette prophétie de Jésus (Mathieu 19-20) pourrait bien s’appliquer au candidat de la coalition Madické 2019.  Au vu des résultats des présidentielles du 24 février 2019, Madické Niang arrive  effectivement bon dernier avec 62 002 voix, sur un total de  4 383 079 valablement exprimées, soit 1,48%. 

Un score lilliputien et pourtant  logique.

En effet, l’avocat a été le dernier à se lancer dans la bataille électorale, en tant  que candidat  auto proclamé  alternatif  du Pds, s’attirant ainsi la foudre de Abdoulaye Wade qui ne voyait que son fils Karim. L’inimité qui en a résulté est telle,  que le secrétaire général du parti l’a superbement ignoré   quand il a estimé comprendre  les militants de son parti,  qui décideraient de voter pour les candidats de l’opposition.

Madické Niang n’a donc pas bénéficié du soutien du parti. Il ne disposait pas non plus de l’ appareil logistique et  le potentiel humain que requièrent une présidentielle, afin d’effectuer un maillage serré de l’ensemble du territoire, en termes de mandataires et de relais pour mobiliser, canaliser et drainer les électeurs vers les bureaux de vote.

Enfin le peu de temps dont il disposait  ne lui a pas permis  de concocter un programme  cohérent et pertinent à soumettre à l’appréciation des électeurs.

Autant de facteurs qui expliquent sa dernière place.

Cependant, l’homme se rattrape et devance tous les autres au baromètre de sympathie. Sa bonhomie et son sens de l’humour ont permis de faire baisser  la tension de la campagne électorale, au point que même le candidat Macky Sall lui a rendu hommage.

Cet élan de sympathie  n’a pas suffit pour en faire le locataire du palais de la république, mais assez  pour être  l’élu du royaume d’un conte des milles et une nuit  :  Les Cœurs.

Serigne Mbacké Ndiaye

%d blogueurs aiment cette page :