Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Madické2019/ PDS : Et si la colombe avalait l’ogre ?

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’inexorable déliquescence du Parti Démocratique Sénégalais, entamée depuis sa défaite de 2012  se poursuit, accélérée par sa non participation aux présidentielles et l’impression douloureuse qu’ont certains cadres et militants du parti, d’avoir été les dindons de la farce, les agneaux  sacrificiels,  sur l’autel d’intérêt filial  entre la famille Wade et le candidat Macky Sall.

Ce sentiment de trahison, ajouté à l’absence de perspectives et surtout de leadership qui caractérise le PDS, baignent  le parti dans une atmosphère de fin de règne et poussent déjà certains responsables à trouver un autre cadre d’expression et d’épanouissement pour leur passion, la politique.

Les 26 membres du Comité Directeur du PDS qui ont quitté le parti pour rejoindre officiellement Madické2019,  pourraient n’être que la première vague du déferlement bleu vers l’escarcelle du chantre de Jaam  Ak khéweul.

Le porte-parole  des démissionnaires, Moustapha Konté ne s’y est pas trompé qui a demandé à Madické Niang  «  d’engager avec les Sénégalais qui le désirent, la création d’un cadre politique novateur, capable d’apporter les réponses aux préoccupations des Sénégalais. » 

La marge de manœuvre de Madické Niang, se retrouve ainsi fort extensible,  et la perspective qu’il parvienne à phagocyter un large pan du PDS n’est plus à exclure.

Serigne Mbacké Ndiaye