Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Massacre de Peuls au Mali : L’ONU identifie les coupables

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tuerie s’était déroulée le 1er janvier 2019 à Koulogon . Une centaine d’hommes avait  attaqué le village Peul situé au centre du Mali.

Après des mois d’enquête et d’investigation, le rapport d’investigation vient d’être publié par l’ Organisation des Nations Unies : « nous avons identifié les auteurs de l’attaque de Koulogon », a estimé  Guillaume Ngefa directeur de la division des droits de l’homme de la Minusma.

«  Il s’agit des chasseurs Dozos. Ils étaient accompagnés d’une dizaine d’individus en tenues civiles. Ces individus sont formellement identifiés comme étant des résidents des villages voisins. »

Le rapport qui spécifie que les chasseurs n’ont pas utilisé des armes traditionnelles, mais de guerre « de type AK 47 et l’attaque a fait 37 morts sur place et deux autres personnes ont succombé à leurs blessures. Les Peuls étaient systématiquement visés et certains étaient tués dans leur maison. »

Cependant et contrairement à l’attaque d’ Ogossagou qui avait fait 160 morts, les  tueurs  ont épargné les femmes : « le groupe d’assaillants a d’abord fait sortir les femmes se trouvant dans la case de la femme du chef de village, avant d’attaquer les hommes qui se trouvaient dans la case principale du chef de village Peul. »

Cependant, malgré l’identification de leurs assaillants, les Peuls ne se font aucune illusion. 

Il  y a peu de  chance pour que l’état Malien entame des poursuites pour traduire les coupables devant la justice,  estiment-ils. 

Serigne Mbacké Ndiaye

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :