Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

MBOUL SOUCKA ASSOIFFE

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


C’est un très grand village dans la commune de Patar Sine (Arrondissement de Niakhar). Une localité historique du royaume du Sine. Mboul Soucka est ce village laissé à lui-même face un forage tombé en panne depuis une décennie. Comme si les autorités pensaient que ces habitants, sénégalais comme tout autre, ne méritaient pas de bénéficier des infrastructures financées grâce à l’argent du contribuable. 

Mboul Soucka ne mérite pas ce sort. Ce terroir attend jusqu’à présent un nouveau forage pour remplacer celui tombé en panne depuis dix longues années. Dix ans de soif. D’éternelles promesses qui ne se concrétisent jamais. Dix années de calvaire insupportable pour une population très respectueuse de ses devoirs envers l’État.

Mais une population, à qui, le droit d’être bien traitée et entretenue par un service public est dénié. Une population qui interpelle les autorités sur son manque d’eau depuis dix années. Mais les autorités se bouchent les oreilles laissant toute une population dans une soif et une recherche désespérée du liquide vitale. 

Pourtant, ces mêmes autorités gouvernementales installent des forages dans des zones qui en ont déjà à suffisance. Ce qui conforte l’existence de deux États. Celui des riches. Ces derniers sont chouchoutés et leurs sollicitations traitées avec une diligence express. Les services étatiques sont à leur disposition permanente.

Et celui du bas peuple. Là, les promesses sont la norme. Des promesses rarement suivies d’actes. Ou bien d’actes à la hauteur des attentes.

Le manque d’eau de Mboul Soucka aurait été très pénible s’il n’avait duré que quelques jours ou quelques mois. Mais après une patience citoyenne sans égale des braves de la population pendant une décennie, la situation devient révoltante. Les autorités malgré les multiples appels au secours refusent de trouver une solution à la très dure corvée des habitants. 

Le Président Macky Sall est interpellé sur la vie trop laborieuse de cette population, de ces citoyens sénégalais. La grande localité de Mboul Soucka mérite un nouveau forage. Les habitants de Mboul Soucka ont droit à une nouvelle infrastructure. L’État a le devoir de leur fournir une eau potable accessible permanemment.

CHEIKH DIOUF Diakhao-Sine
Cdiouf70@yahoo.fr
CHEIKH DIOUF Diakhao-Sine
Cdiouf70@yahoo.fr