Menaces Terroristes : L’état aurait-il reçu des informations inquiétantes ?

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les découvertes de plus en plus fréquentes de drogue  à nos frontières, au port ou à l’intérieur du territoire seraient plus le fait du renforcement du maillage sécuritaire que d’une augmentation exponentielle du trafic de stupéfiants vers le Sénégal. 

Les autorités auraient intensifié  les mesures de sécurité autant à nos frontières que sur l’ensemble du territoire.

L’interpellation des dizaines de Nigérians pour cyber criminalité, le contrôle  routier  renforcé, la saisie de 4 500 cartouches de d AK47 sont autant d’indices qui témoignent  d’une poussée d’adrénaline au haut lieu.

Le thème   du Terrorisme qui s’est invité  cette année au Gamou de Tivaouane où le   président Macky Sall  a disserté sur la nécessité  d’ériger des barrières infranchissables contre le fondamentalisme religieux et l’Islam radical.

Un sujet qui est pourtant souvent occulté par l’état.

D’autant qu’il est revenu par la bouche de Aminata Mbengue Ndiaye , la toute nouvelle présidente du Haut conseil des collectivités territoriales, toujours à Tivaouane où elle conduisait une délégation du parti socialiste :

«  Nous ne sommes pas à l’abri du terrorisme » a t’elle reconnu avant d’appeler ses concitoyens à se méfier de cet Islam venu d’ailleurs et de tout enseignement contraire à celui véhiculé  par Cheikh Ahmadou Bamba, El hadji Malick Sy et les autres érudits.

Aminata Mbengue Ndiaye qui a invité  ses concitoyens à dénoncer tout acte qu’ils  jugeraient suspect.

Nhnews

%d blogueurs aiment cette page :