Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Migrants au large de Malte: le pape appelle les dirigeants de l’UE à la « solidarité »

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le pape François a appelé dimanche les dirigeants européens à faire preuve de « solidarité concrète » à l’égard des 49 migrants toujours bloqués à bord de deux navires d’ONG au large de Malte, pour certains depuis plus de deux semaines.

« Depuis plusieurs jours, 49 personnes sauvées en Méditerrranée sont à bord de deux navire d’ONG, dans l’attente d’un port sûr où débarquer. J’adresse un appel pressant aux dirigeants européens afin qu’ils fassent preuve de solidarité concrète à l’égard de ces personnes », a déclaré le pape devant des milliers de fidèles rassemblés place Saint-Pierre à l’occasion de la traditionnelle prière de l’angelus.

Les migrants bloqués à bord de deux navires d’ONG allemandes, tout près des côtes maltaises, ont entamé ce weekend leur deuxième semaine en Méditerranée pour certains, troisième semaine pour d’autres, sans qu’aucune solution ne soit encore en vue.

L’Italie et Malte ont toutes deux confirmé dimanche qu’elles n’avaient aucune intention d’autorises ces deux navires à accoster.

« En Italie, plus personne n’arrive. C’est la ligne et elle ne changera pas », affirme ainsi le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini et patron de la Ligue (extrême droite), dans un entretien dimanche avec le quotidien Il Messaggero. « Les ports italiens sont et resteront fermés », a-t-il réitéré sur Twitter.

Le Premier ministre maltais Joseph Muscat a de son côté expliqué ne pas vouloir créer de « précédent » en autorisant ces migrants à débarquer, dans un entretien avec Radio One à Malte, cité par les médias italiens.

Les Pays-Bas et l’Allemagne ont indiqué être prêts à accueillir ces migrants, à condition que cette opération se fasse dans un cadre européen.

ANI Avec AFP