Moustapha Cissé  Lo : Lettre à mon fils

Partager
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

On n’est jamais  mieux servi que par soi-même.… Si les qualités qu’il s’est attribuées sont réelles,   Junior peut être fier de son père, Moustapha Cissé Lo. En visite à Touba, le tonitruant député Apr et président  de l’assemblée de la Cedeao s’est lancé dans une auto glorification que n’aurait pas renié  son griot de famille :

« Ce que j’ai fait dans mon pays et à l’étranger, je ne crois pas qu’il ( Macky Sall) l’ a fait » rapporte le journal Source A.

D’ailleurs annonce Moustapha Cissé Lo « Les 115 collègues (de l’assemblée de la Cedeao)  ont décidé de me décorer pour le travail accompli à la tête de l’institution. Macky Sall devrait s’en inspirer et me décerner la Grande Croix de l’ordre national du Lion. Pour rappel, à son temps, mon père  El Hadji Aliou Lo avait reçu la médaille de Commandeur. »

Conscient de l’énorme Legs et des lourdes responsabilités  induites, le digne fils  d’ El Hadji Aliou Lo  jure à son fils  qu’il  a été à la hauteur de la charge et qu’il n’a point vendangé  l’honneur familial :

« Personne n’ose se moquer de moi. Et je n’ai peur de rien. Je ne suis l’égal d’aucun politicien. Je suis plus droit qu’eux, Junior. Ton père ne fornique pas, ne s’énerve pas, ne trafique pas de faux billets, n’est pas drogué. Je connais des gens dans le régime qu’on assimile à des responsables, mais qui ne font que ça. Donc ton père n’est pas leur égal. »

Son devoir accompli, Il appartient  maintenant  à Junior de prendre le témoin et de porter au firmament  l’étendard  des Lo.

Et pour  l’encourager dans sa mission Titanesque, Moustapha Cissé Lo  donne un viatique  à son fils :

« Koulako  Daguite, Rakine Koko !! »

Nhnews

%d blogueurs aiment cette page :